Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

ONECS  : Professeur Bakary Abbo  évincé par les combines de Mackay Taiso

Professeur Bakary Abbo  évincé par les combines de Mackay Taiso et Mahamat Awaré

Le monde universitaire est scandalisé. Il est resté de  marbre sinon pantois  devant une forfaiture inégalable  par rapport au départ sans motif du Professeur Bakary Abbo , connu pour sa rigueur et transparence dans l’évaluation de tout diplôme avant son authentification. Il a été remplacé au pied levé par un des garçons de course de Mackaye Taiso qui vouait une haine sans borne contre le Professeur Bakary Abbo.

Il faut rappeler que lorsque Mackaye Taisso fut Ministre de l’enseignement supérieur, un de ses protégés aurait un faux baccalauréat et il a usé de son titre de ministre pour obliger le Professeur Bakary a authentifié, ce que ce dernier a refusé et sa correspondance adressée à cet effet  s’est retrouvée dans  la presse. Ce qui a provoqué  une colère noire de Mackaye taisso qui veut à tout prix en découdre avec M. Bakary . IL  ne voudrait pas voir le Professeur  Bakary dans l’enseignement supérieur. Sa nomination comme Président du Conseil d’administration de l’ONECS n’est pas fortuit. Et d’ailleurs tout le monde attendait à ce qu’il coupe la tête de Bakary, son ennemi juré. Pour la deuxième fois, il humilie le Professeur le Bakary Abbo qui n’a pas de mentor à l’enseignement. Il le remplace par un de ses obligés. Pour la petite histoire, le sieur Abakar  Mahamt  Hassaballah a été recruté en 2007 à l’ONECS par Mackaye Taisso  lorsque celui-ci était en deuxième année de sociologie à l’Université de N’Djamèna. C’est étant à l’ONECS qu’il s’est débrouillé à obtenir difficilement une maîtrise. On dit qu’il a  un Master d’origine douteuse  et qu’il s’est inscrit en thèse à Maroua. Cela reste à vérifier. Pour être Directeur Général de l’ONECS, il faut avoir un Doctorat pour traiter les diplômes supérieurs et les textes sont clairs et le Ministre Houdeingar n’ignore pas cela. En tout cas c’est  une honte pour ce pays que des individus pour des intérêts font des coups bas à  ceux des compatriotes qui se donnent corps et âme pour servir avec loyauté et dévouement ce pays. Le départ du Professeur Bakary devrait provoquer un soulèvement au niveau de l’enseignement supérieur. On ne peut pas continuer à piétiner certains hauts cadres pour des humeurs et des méchancetés de certains individus.  On se demande qu’est-ce qui est arrivé à M. David Houdeingar , Ministre de l’enseignement supérieur qui, ces derniers temps  ne fait que cautionner des bêtises qui le décrédibilisent et le discréditent aux yeux de l’opinion nationale. Les mauvaises langues ont laissé entendre qu’il n’a pas de personnalité. Il fout la merde  à l’enseignement supérieur avec des nominations qui n’obéissent à aucun critère de compétence. Le Maréchal Président doit annuler ce décret de la honte et  de règlement des comptes contre le Professeur Bakary Abbo.

Mahamat Awaré Neissa à l’œuvre

Parmi les détracteurs du Professeur Bakary Abbo, il y a Mahamat Awaré Neissa, candidat à la Direction générale de l’ASECNA. Ce semi-analphabète n’a pas pardonné au professeur Bakary d’avoir refusé de lui reconnaitre d’être titulaire d’un master, car Mahamat Awaré n’a étudié que trois ans durant mais exige que l’ONECS authentifie ce diplôme russe comme étant un master. Bakary s’était opposé malgré des pressions venant des généraux de l’armée et surtout du ministre secrétaire général de la présidence, Kalzeubé Payimi Debeut.

Pour lui avoir fait marché, Mahamat Awaré Neissa a juré d’avoir la tête du désormais DG de l’ONECS. Aujourd’hui, c’est chose faite. C’est avec ce faux diplôme qu’il se présente comme candidat à la direction générale de l’ASECNA. Si par miracle, il est élu, il exportera la corruption et l’incompétence à l’étranger. Aujourd’hui, il se vante que c’est lui qui a évincé Adoum Younousmi du gouvernement et qu’il a empêché que Jean-Bernard Padaré soit copté par le Maréchal pour siéger au gouvernement.

 Aujourd’hui, tout le monde reconnaît la qualité du travail qu’abat le Professeur Bakary , grâce à sa méthode méticuleuse , il a déniché des tonnes de faux diplômes. Il est le seul à dire la vérité sur les faux  diplômes aux plus hautes autorités du pays. Maintenant qu’on l’a chassé comme un malpropre pour satisfaire  les désidérata de Mackaye Taisso, c’est un désordre indescriptible qui une chienlit va  s’installer et les faux doctorats de certains anciens ministres et les faux baccalauréats  de certains substituts du Procureur de la République  ne seront jamais affichés. Des faux diplômes délivrés par les Universités de Bangui et de l4Europe de l’Est vont passer comme une lettre à la poste.  Ainsi va le Tchad de Maréchal.

Correspondance particulière