Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Mauvaise nouvelle pour Idriss Deby: la société civile se dresse contre lui

TCHAD : La société civile s'apprête à mettre en place une coalition anti-candidature de Deby en 2021,pour abréger la souffrance du peuple Tchadien 

IL EST TEMPS D'AGIR

Idriss Deby compte assurer deux mandats présidentiels de 7 ans chacun après les elections  de 2021.
 Au premier decembre 2021 donc, il aura régné 31 ans  et à la faveur du dispositif de fraude électorale qu'il a soigneusement mis en place et surtout  au regard de notre attitude amorphe et apathique, il aura un boulevard devant lui pour  "remporter" haut la main les présidentielles en 2021.

Mathématiquement, s'il doit régner encore 14 ans  et s'il est encore en vie, il aura  fait 45 ans au pouvoir, c'est  à dire jusqu'en 2035, le temps pour lui de concocter encore une autre constitution de la 5ème république avec "deux mandats non renouvelables " qui lui permettrons d'aller jusqu'en 2049 avec  le resultat que l'on connait. Son âge en ce moment  avoisinera les 92 ans.

Il est évident qu'aucun tchadien n'ignore que Deby est prêt à mourir au pouvoir en utilisant tous les subterfuges institutionnels possibles, en se renforçant militairement et en renforçant son système sécuritaire pour réaliser son rêve.
 
Malgré le calvaire qu'il ont vecu et qu'ils continuent à vivre, les  tchadiens ont commencé à se faire à l'idée qu'une alternance à la tete de cet etat est inaccessible et la resignation est helas perceptible dans tous les milieux sensés faire bouger les choses. " "qu'est-ce que nous pouvons faire, il a la France derrier lui, il va durement  reprimer toute manifestation..Nous nous n'avons pas la force...etc." tels sont les propos des citoyens que nous entendons ça et là. 
Ces pensées negatives sont en train d'être suscitées et encouragées par le pouvoir qui n'hesite pas à agiter cet épouvantail dans le cadre d'une politique de terreur insidueusement distillée. 

L'expérience de la lutte nous amène cependant  à poser le postulat suivant:
 ce n'est pas Deby qui est fort, mais c'est nous qui croyons être faibles.
 Ce sentiment d'impuissance c'est nous qui le cultivons en  nous-mêmes ; Deby n'est pas fort; la force, c'est nous qui l'avons.
Nous n'avons pas besoin de faire un dessin sur les degats causés au pays et au peuple tchadien par ce type ; nous comptons cette fois mettre l'accent sur le futur de  ce pays que Deby s'est appliqué à aneantir inexorablement.

 Par sa faute, notre jeunesse est en ce moment.
 complètement désarticulée et dans le desaroi ;
;la destruction des fondements sur lesquels doit reposer la futur société tchadienne doit etre d'abord l'affaire des jeunes ; cette situation les concerne au premier chef donc nous les invitons à rejoindre la coalition anti-candidature de Deby en 2021.
Il n'est pas normal que les tchadiens laissent ce type hypothequer sans vergogne l'avenir de nos enfants et surtout continuer en toute impunité à s'amuser avec nos ressources et avec un patrimoine qui est notre propriété à tous.
Nos jeunes  doivent s'investir dans des actions 
Concretes et non pas seulement sur facebook. Il doivent prendre la mesure du danger futur qui les guette tous et agir; ils ont les armes legales pour ça. C'est donc le seul chemin pour qu'ils soient assurés d'un avenir à peu près normal.
De notre côté  nous devrions franchir une autre étape en cessant avec ces critiques et denonciations qui ne s'attaquent seulement qu'aux actes nefastes posés par Deby qui en fait, ne sont que les effets de ce règne dictatorial; il s'agit maintenant de s'attaquer à la cause c'est a dire en cherchant la disparition de ce systeme lui-même. 
Ensemble avec les jeunes et l'aide du Tout-puissant, nous empêcheront la Candidature D'IDRISS DEBY en 2021. 
Ensembie, nous le pouvons .C'est le lieu de mettre en avant cette affirmation d'un homme d'état Americain qui disait: "Il n'y'a pas dechec; le plus grand echec, c'est de ne pas avoir essayé ".

Mahamat Nour IBEDOU