Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Au Tchad, 41 partis politiques signataires d'une lettre ouverte qui interpelle Idriss Deby sur le processus électoral et le climat politique délètère dans le pays //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad: la société civile recadre les autorités suite à un décret sur l'état d'urgence  sanitaire

Collectif des Organisations de la Société Civile (COSC)

66267981, 66294085, 66284014, 66413976, 66002900

 

                                                                              

Communique de presse N°002/COSC/2020 relatif au Décret 0708/PR/2020 du 25 Avril 2020

 

Le Collectif des Organisations de la Société Civile (COSC) est profondément préoccupé par la récente publication du Décret n°0708/PR/2020 du 25 Avril 2020 instituant l’Etat d’Urgence sanitaire de 21 jours sur toute l’étendue du territoire national.

En effet :

  • Ce décret aurait du être pris avant les mesures draconiennes déjà prises il y’a prés d’un mois ; le fait que cet acte soit pris après les mesures ne peut en aucune façon effacer l’illégalité des actes déjà posés.
  • Ce décret n°0708 évoque d’autres mesures plus contraignantes que celles déjà prises allant jusqu’à autoriser les ministres concernés par la situation à prendre d’autres mesures plus restrictives des libertés.
  • L’éventualité d’un confinement total de la population est clairement envisagée alors qu’aucune vraie mesure d’accompagnement n’a été  mise en œuvre jusqu’aujourd’hui.
  • Les  recensements opérés ça et là avant ce décret dans le but de venir en aide à la population sont sélectifs et discriminatoires et préfigurent des détournements massifs des vivres et des fonds.
  • Les réquisitions envisagées de biens seront l’occasion de spoliation des biens des citoyens au profit de certains individus.

 

Face à cette situation, le COSC interpelle le gouvernement sur l’eventuelle mauvaise exécution des termes du décret et appelle les autorités à plus de professionnalisme et de responsabilité.

 

Le Collectif des Organisations de la Société Civile (COSC) met en garde le gouvernement contre l’avènement sur la population d’un préjudice sérieux qui sera la conséquence de certaines décisions irréfléchies.

 

Fait à N’Djamena, le 26 Avril 2020

 

LES ORGANISATIONS SIGNATAIRES

NOMS ET PRENOMS

ORGANISATIONS

SIGNATURES

 

1

MAHAMAT NOUR IBEDOU

CTDDH

 

 

2

 

Mme NARMADJI CELINE

AFDCPT

 

3

 

NGARASSAL SAHAM JACQUES

TLP-TCHAD

 

4

MAHAMAT  ZEN  OUMAR ABDELAZIZ

OPDH

 

5

REOUNODJI BOMIA AMOS

AJDLCAT