Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Nouveau coup dur pour Abba Garde: Djim Ndero, le directeur commercial du journal jette l'éponge
Nouveau coup dur pour Abba Garde: Djim Ndero, le directeur commercial du journal jette l'éponge

"L'argentier" du journal Abba Garde, Djim Ndero, a tourné le dos à Moussaye Avenir de la Tchiré, Directeur de publication dudit journal pour meconsideration et convenances personnelles.

 

En effet, Djim Ndéro est, depuis 2014, le gestionnaire-administrateur du journal Abba Garde. Très apprécié par l'équipe du journal à cause de sa simplicité, l'homme est obligé de jetter l'éponge.

Selon son entourage, Djim Ndéro en a marre du mépris dont il fait objet de la part du patron du journal malgré le sacrifice sien. Il a donc décidé de partir pour se sentir à l'aise et non continuer à subir les humiliations que Doumlah Moussaye Avenir fait boire à tous ces jeunes désœuvrés qu'il exploite abusivement. Outre cette raison, le désormais ex comptable du journal Abba Garde ne supporterait plus la pression que son patron exerce sur lui pour faire certaines besognes dont l'hétorodoxie morale crève l'œil. Il a décidé de quitter le journal sans réclamer quoi que ce soit afin de retrouver la paix du cœur. Avant Djim, plusieurs autres collaborateurs de Moussaye Avenir l'ont quitté pour les mêmes raisons.
Nos sources nous informent aussi qu'il y a de cela quelques jours, Avenir De la Tchiré serait entré dans un bras de fer avec son rédacteur en chef, Madjissembaye Ngardinon. La pomme de discorde résiderait dans la proposition de signature d'un contrat dont les termes sembleraient très équivoques. Madjissembaye aurait donc refusé ce contrat et aurait demandé que certains termes soient clarifiés. Il aurait aussi exigé de son Directeur d'être déclaré à la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS) au cas contraire il ne pourra continuer à être son "esclave".
Aux dernières nouvelles, l'on apprend que le directeur de publication du journal Abba Garde cherche à nommer sa compagne Adorable Kodneltangar comme directrice commerciale. Chose qui n'est pas à blâmer et pourra l'aider à réduire les indemnités qu'il pourra donner à un autre jeune désœuvré. D'ailleurs, ça déjà pratiquement 3 ans qu'il mêle cette dernière dans les affaires de la presse. Le dernier fait en date est le fait de l'avoir envoyée faire chanter le l'ex DG du ministère du Plan Houlé Djonkamla.
Le journal Abba Garde qui avait beaucoup suscité des espoirs au début est devenu un instrument de chantage aux mains de son promoteur. Plusieurs personnalités tchadiennes ont été victimes du chantage de la part de sieur Moussaye Avenir. Si la Haute Autorité des Media et de l'Audiovisuel (HAMA) veut assainir la presse tchadienne, elle doit regarder de près les actes de ce mercenaire qui a revêtu la peau de journaliste.


Correspondant de Makaila.fr