Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

Idriss Deby rentre brédouille du Lac

Il a finit son travail selon lui. Mais, quel travail depuis 10 jours ? On ne voit aucun Corps de Boko Haram, à part quelques pêcheurs et piroguiers innocents qui ont été tués par ses miliciens ! On n’a vu aucun prisonnier non plus !
Le chef du MPS,avait déclaré encore ce matin pour une deuxième fois à l’intervalle de 3 ans que, Boko Haram est définitivement anéanti. Il n’a même pas parlé au conditionnel ! Mais, avec affirmation.

La majorité de miliciens disent que, c’est des gens invisibles à l’œil nu. C’est des extras- terrestres ou c’est quoi ? L’ors que l’armée française avait bombardé et tué plus 300 tchadiens de force de l’ufr en février 2018, jamais les forces de Barkhan avaient dit qu’elles étaient des invisibles ! Ils sont morts pour leurs pays, pour vouloir changer un système illégalement installé depuis 30 années et qui continue à appauvrir d’avantage le pays.

Il faut que le président du MPS explique aux Tchadiens, pourquoi, ces terroristes qui avaient assassiné, plus de 116 de nos frères dans leurs sommeils , étaient des invisibles ? En attendant de voir clair la réponse du président du MPS, nous gérons le Coronavirus qui est visiblement devant nos portes.

Pauvres de nous et pauvre Tchad