Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

L’état de santé de l’activiste Tokoma Kemaye se dégrade au Tchad : son évacuation sanitaire s’impose !

Détenu depuis avril 2019 à la prison d’Amsinéné aux encablures de Ndjaména, suite aux manifestations contre la pénurie de gaz et la vie chère au Tchad, le jeune activiste Tokoma Kemaye est aujourd’hui dans une situation sanitaire inquiétante selon nos sources.

Manifester au Tchad est devenu visiblement dangereux pour les voix discordantes au pouvoir du Général Idriss Deby qui vient de célébrer ses 30 ans à la tête d’un pays économique pauvre et au bas de l’échelle de tous les rapports des organisations sérieuses spécialisées dans le monitoring des Etats.

C’est dans ce contexte difficile connu de toute l’opinion publique tchadienne que l’activiste Tokoma Kemaye paie un lourd tribut pour avoir manifesté en avril 2019 contre les mesures impopulaires du gouvernement. Ce qui lui a valu une arrestation arbitraire et illégale.

Il est de notoriété publique que les conditions carcérales au Tchad sont exécrables pour tous les détenus qui n’ont pas accès aux soins appropriés ni suivis médicaux des qualités.

Aujourd’hui, le jeune activiste est souffrant depuis plusieurs semaines. Il a droit à une évacuation sanitaire pour recevoir des soins.

Priver un détenu d’accéder aux soins est contraire aux considérations humanitaires dans un Etat qui se veut de droit.

Les organisations humanitaires présentes au Tchad comme le CICR et Médecins Sans Frontière (MSF) doivent prendre à bras le corps la question préoccupante de l’activiste tchadien, Tokoma Kemaye.

Makaila.fr