Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Au Tchad, 41 partis politiques signataires d'une lettre ouverte qui interpelle Idriss Deby sur le processus électoral et le climat politique délètère dans le pays //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Dakar: le Forum Social Sénégal (FSS) préoccupé par les arrestations des leaders  de la société civile au Niger

DÉCLARATION DU FSS SUR LA SITUATION AU NIGER

Les organisations de la société civile du Niger ont alerté sur l’arrestation de plusieurs dirigeants de leurs organisations, à la suite d’incidents survenus le 15 mars, lors d’un rassemblement pacifique, durement réprimé par les forces de l’ordre et cours duquel il y eut des pertes en vies humaines et plusieurs blessés. Ce rassemblement avait pour but de soutenir les forces de défense et de sécurité du pays, confrontées à des attaques incessantes de groupes terroristes, comme c’est le cas dans les pays voisins du Burkina, du Mali et du Nigeria.

A la suite des arrestations, le procureur de la République du Niger a décidé de placer sous mandat de dépôt, certains leaders de la société civile, sous l’accusation de participation à une « manifestation non autorisée ». Cependant, selon les informations fournies par nos collègues, une demande en bonne et due forme avait été déposée pour le rassemblement et aucune notification d’interdiction n’avait été reçue par les organisateurs le jour de la manifestation.

Face à cette situation, les organisations membres du Forum social sénégalais :

• S’inclinent devant la mémoire des personnes disparues et expriment leurs sincères condoléances aux familles éplorées • Souhaitent un prompt rétablissement aux personnes blessées

• Dénoncent fermement l’arrestation arbitraire des membres de la société civile nigérienne

• Condamnent dans les termes les plus sévères les mandats de dépôts requis à l’encontre de certains d’entre eux

• Exigent la libération immédiate de toutes les personnes arrêtées et l’arrêt des poursuites contre elles

• Exigent le respect de toutes les libertés démocratiques garanties par la Constitution nigérienne

• Tiennent le gouvernement nigérien responsable de ce qui pourrait arriver aux personnes arrêtées

• Demandent la constitution d’une Commission d’enquête indépendante et impartiale pour faire la lumière sur les incidents

• Exigent la punition de toutes les personnes coupables d’exactions sur les manifestants

• Expriment leur solidarité indéfectible à l’égard de leurs homologues nigériennes

• Invitent tous les démocrates et républicains à joindre leurs efforts contre toutes formes de terrorisme et de fléaux.

Dakar, le 26 mars 2020

Lire en pdf:  http://data.over-blog-kiwi.com/0/80/87/91/20200326/ob_f3d3de_fss-declaration-niger.pdf