Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Mes chefs, quand on déçoit, on serait déçu
Dans un communiqué relayé par tchadanthropus, notre ancien camarade ,Abdelwahid Aboud MacKaye fait appel à nos anciens camarades de le rejoindre pour reprendre une fois encore le chemin du maquis.
 
 
Courageuse et salutaire décision au moments où un groupe dit Groupe du BET s'organise pour s'emparer du pouvoir et faire reculer le Tchad trente années derrière.
 
 
Au fait , malheureusement pour lui ,son appel ne serait pas entendu du moment où presque la majorité des éléments de l'UFDD/F( ceux que Abdel Wahid avait abandonné au Darfour pour réfugier au Qatar) a déjà intégré une autre force où elle semble mieux traitée et entretenue que les soldats de Deby. Ceux-là ne le rejoindront plus.
 
 
Incontestablement, nul n'est besoin encore de revivre la même rebellions dirigée par les mêmes gens qui ont déjà fait leurs preuves.
 
 
En revanche une précision ici s'impose du moment où Abdel.Wahid cultive toujours et encore le mensonge pour aller encore tuer d'autres innocents pour un petit poste de conseiller à la Mediature.. Et c'est dommage de voir ce dernier  ,avec tout le temps passé dans la rébellion et la frustration vécue auprès de Deby, n' arrive pas à se corriger. 
 
 
L'une des causes ayant précipité ,alors, son départ était juste la suppression de la médiateur de la République doublée ,quelque part, si on se permet le dire,par l'humiliation dont il a subi de la part de ses propres frères lorsqu'il était dans l' incapacité d'honorer ses engagements du loyer vis-à-vis de son bailleur et non une réponse à un appel quelconque.
 
 
Personne pourtant n'ignore ,tout comme le sait également Mr  Makaila , qu'il s'agisse des MM.Abdel Wahid, Soubiane, Nahor ou Acheikh Ibni Oumar,  chacun a déçu ses éléments avant qu'il ne serait ou ne soit ,lui-même aussi déçu à son tour par le régime. Une réciprocité divine.
 
 
Alors , qu'il s'agisse aussi de Soubiane ، d'Abdel Wahid ou Dr Nahor ,personne ne sait réellement où se trouvent aujourd'hui ses éléments  ? Et dans quelle situation vivent ils ? Et comment ils sont devenus ? Et là, vous parlez de responsabilité. Où se trouve- t-elle cette responsabilité là ? 
 
 
Le mieux pour eux , c'est de se taire pour ne pas provoquer notre colère ,nous leurs déçus..Abdel Wahid a regagné seul comme il est reparti aussi seul.  Mais , surtout ce Soubiane là .Celui-là , arrive avec un millier des hommes, mais dès qu'il était casé à la présidence,il aurait cru que c'est la lune de miel et du coup, il a automatiquement tourné le dos à ses éléments. Maintenant, comme il était le seul à être responsabilisé, il doit aussi être le seul  à broyer sa colère. ! De toutes les manières, Soubiane vit aujourd'hui mieux que Deby dans sa ferme construite à hauteur de plus d'un milliard des nos FCFA. 
 
 
Alors , au lieu que Abdel Wahid dit donc la vérité et prend son courage entre les mains pour s'en excuser auprès de ses anciens camarades traînés sur le sillage du tribalisme et finalement abandonné derrière la course du gain facile et au delà , expliquer aux jeunes rebelles convoités aujourd'hui par le régime que la vie auprès de Deby n'est pas du tout rose comme certains énergumènes l'embellissent , lui et Soubiane, chacun, de son côté , se fait encoure revendre. Quelle friperie ?
 
 
Personne ne veut d'eux. Et, personne n' a malheureusement appelé Abdel Wahid pour qu'il vient encore le diviser avec ses propres frères.. Même pas son fils Djamaladine  abandonné en Égypte.
 
 
Maintenant ,ce que Abdel Wahid  devrait savoir, c'est que les temps et les mentalités ont carrément changé et lui aussi, il devrait notamment changer de ton et aussi de stratégie.
 
 
Au début , lorsque j'ai appris la nouvelle du retour, j' aurais fort cru qu'il aurait déjà tiré la leçon du tribalisme qu'il cultivait auparavant et que cette fois-ci ,il pesait de tout son poids pour convaincre les groupuscules rebelles antagonistes se trouvant en Libye de faire bloc commune au lieu de répéter la même expérience du Darfour: celle qui nous a conduit à l'échec du Commandement Militaire Unifié. Mais hélas, Abdel Wahid me déçoit. 
 
 
Gréne Abou zahra , ex- rebelle , observateur libre et critique politique