Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Communiqué de la CIB après le 34 congrès tenu au Tchad

34e Congrès à N’Djamena : la CIB reste mobilisée pour le

respect des droits de la Défense

Le 34e Congrès de la Conférence Internationale des Barreaux de tradition juridique commune (CIB), qui s’est déroulé à N’Djamena au Tchad, du 4 au 6 décembre derniers, a une nouvelle fois rassemblé plus de 500 avocats de culture civiliste, en présence du Président de la République Idriss Deby Itno et du garde des sceaux Djimet Arabi.

Les barreaux de 23 pays étaient représentés. Plus d’une quarantaine de bâtonniers ainsi que des représentants de diverses institutions telles qu’Avocats Sans Frontières (ASF) ont fait le déplacement pour assister à trois jours de conférences sur le thème « Avocat, Justice et Sécurités en temps de crise ».

Comme les années précédentes, des résolutions significatives ont été prises en clôture du Congrès par l’assemblée générale dont, notamment :

  • La nécessaire consultation du Bâtonnier, garant des droits fondamentaux de l’avocat et de son secret professionnel, à l’occasion de toute interpellation d’un avocat ;
  • L’exigence rigoureuse du respect de la présomption d’innocence, l’exclusion de l’arbitraire dans le traitement des demandes de mise en liberté et l’examen du fond du dossier dans un délai raisonnable, dans le cadre de toute détention préventive.

Le Congrès a été, par ailleurs, marqué par l’arrestation arbitraire de Mahamat Nour Ibedou, secrétaire général de la Convention tchadienne des droits de l’Homme à laquelle la CIB souhaite exprimer son entier soutien.

 

La CIB ne saurait tolérer l’évidente provocation que représente l’incarcération du principal défenseur des droits humains tchadien. La CIB prend les dispositions qui s’imposent à elle pour qu’il soit mis fin à cette détention qui a soulevé une très vive émotion.

 

A propos de la Conférence Internationale des Barreaux (CIB)

La Conférence Internationale des Barreaux (CIB) a pour objet de créer une structure de coopération entre les Barreaux de pays de tradition juridique commune, c’est-à-dire essentiellement les Barreaux francophones. Dans le respect de l’autonomie des Barreaux, elle vise à les aider dans leur action en vue de développer un État de Droit dans chacun de leur pays, elle entend aussi mettre en œuvre la notion du caractère universel des Droits de l’Homme et en particulier, les Droits de la Défense.