Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Il faut arrêter le renvoi vers le Tchad d’Issa Abdallah, requérant d’asile tchadien

                                                 Communiqué de presse

Il faut arrêter le renvoi vers le Tchad d’Issa Abdallah, requérant d’asile tchadien

Makaila.fr, journal en ligne spécialisé sur la question des droits humains et libertés au Tchad, est extrêmement préoccupé par la détention depuis le 24 décembre 2019 au Centre de Rétention Administrative (CRA) de Vincennes en France du requérant d’asile tchadien, Issa Abdallah, père d’un enfant né en France.

En effet, militant depuis 2019 du Projet pour une Alternative Crédible au Tchad (PACT) et des Patriotes de la Diaspora Tchadienne de France (PDTF), Issa Abdallah a sollicité l’asile politique au titre de la Convention de Genève de 1951 relative aux réfugiés et apatrides, sa requête a été déboutée successivement à l’Ofpra et à la Cnda.

Sa démarche de réexamen n’a pas abouti et il vient de recevoir une Obligation de Quitter le Territoire (OQT).

Devant les risques réels du renvoi vers le Tchad qui pèsent sur l’intéressé, nous voudrions appeler l’attention des responsables politiques, administratifs et associatifs français afin d’éviter à ce père d’un enfant français une arrestation évidente dès sa descente d’avion à Ndjaméa par l’Agence Nationale de Sécurité (ANS).

Aussi, voudrions-nous rappeler que M.Issa Abdallah participe activement aux activités militantes à Paris des associations tchadiennes basées en France.

C’est pourquoi, nous sollicitons des autorités françaises compétentes d’ordonner la libération d’Issa Abdallah afin qu’il regagne sa famille et retrouve son enfant qui lui manque pour qu’il envisage de reconstruire sa vie en France.

Par ailleurs, nous exprimons notre gratitude aux autorités compétentes pour la suite bienveillante qu’elles voudront réserver à cette sollicitation concernant le cas inquiétant d’Issa Abdallah.

Fait à Saint-Ouen l’Aumône, le 29 décembre 219

Makaila N’GUEBLA

Rédacteur en chef du site Makaila.fr