Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Affaire Houlé Djonkamla : qui sont ces auteurs impliqués dans ce complot contre le DG ?

Depuis une semaine, Houlé Djonkamla, Directeur Général au Ministère de l’Économie et de la Planification du développement au Tchad, est sous le projecteur des médias nationaux. Il est victime d’une machination dégoûtante menée à son encontre par l’Inspection Générale d’Etat (IGE) dont la démarche nous paraît sélective au regard des informations qui nous parviennent des différentes sources.


Incontestablement l’affaire Houlé, rassemble bel et bien à une machination dont les auteurs ne sont autre que Hissein Tahir Sougoumi, Secrétaire d’Etat à l’Economie, Ramada Ndiaye, Directrice Générale Adjointe, Nourredine Chérif Nessa, Secrétaire Général de l’IGE. Ils sont renforcés dans cette procédure par un coup médiatique du journal Abba Garde, réputé dans la presse tchadienne pour des missions commandées visant à abattre des responsables qui refusent de se soumettre à son diktat.
En effet, l’Inspection Générale d’Etat, la fameuse institution en charge de moraliser la vie publique tchadienne, Il est reproché à Houlé d’être à l’origine d’une somme avoisinant 800 millions de fcfa qui aurait disparu au sein du Ministère de l’Economie et de la Planification. L’enquête remonte à 2016 alors que l’intéressé n’était pas encore en poste. Il a intégré le Ministère du plan en juin 2018.
C’est dans ce cadre que Houlé a été interpellé ce lundi 16 décembre pour être auditionné par les Renseignements Généraux (RG) sur la base de ce rapport concocté à des fins de nuire à une personne.
Si l’IGE fait redorer son image, elle doit être une institution véritablement indépendante et impartiale et elle ne doit pas produite des rapports de nature sélective qui n’aide pas à assainir une administration tchadienne viscéralement corrompue à tous les niveaux.

Pour être juste, les responsables de l’Inspection Générale d’Etat (IGE) doivent jouir d’une intégrité morale irréprochable afin d’éviter de tomber dans la turpitude d’une société tchadienne qui peine à sortir du piège infernal de la corruption qui la gangrène. C’est le vœu pieux de tout le peuple tchadien qui aspire à la justice sociale et à l’égalité entrain entre tous les fils et filles du Tchad qui battent pour la construction d’un Etat de Droit.

Nous réclamons une justice non assujettie ni instrumentalisée à des fins des règlements de inter-personnels.
A Houlé, nous lui recommandons de rétablir la vérité pour démentir les allégations infondées véhiculées dans le but de salir son imagé et sa réputation.

Makaila.fr