Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

Nouvelle aide financière injustifiée de la France au régime tchadien

La France accorde une aide de 19 milliards 680 millions (30 millions d'euros) au Tchad 

L'accord autorisant cette aide, qui n'est pas une première du genre, a été paraphé ce vendredi, le 1er novembre 2019, entre le ministre tchadien des Finances, Tahir Hamid Nguilin, l'ambassadeur de France au Tchad, M. Bertrand Cochery, et le directeur de l'AFD (Agence française de développement), Olivier Cador. Montant : 30 millions d'euros (soit 
19 680 600 000 de F CFA).

Cette somme est répartie comme suit : 10 millions d’euros iront au secteur de la santé "et un prêt concessionnel de 20 millions d’euros destiné à compléter les efforts du gouvernement au titre du paiement de la dette", explique le communiqué du ministère des Finances. 

En 2018, la France, à travers l'AFD, a accordé un prêt de 40 millions d'euros (plus de 26 milliards de FCFA). La grande partie de ce prêt (30 millions d'euros), d'une durée de vingt ans, était destinée à payer le salaire des fonctionnaires et le reste (10 millions d'euros) au paiement de trois mois de pension de retraite. 

En 2017, le Tchad a reçu la même aide budgétaire avec les mêmes objectifs.