Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

 Facebook ne doit pas être le bras armé des dictatures africaines

Communiqué de presse

 Facebook ne doit pas être le bras armé des dictatures africaines

Les Patriotes de la Diaspora Tchadienne de France (PDTF), exprimons notre grande préoccupation et notre regret profond devant la désactivation tôt ce matin de plusieurs comptes facebook de nos camarades de lutte dont les noms suivent :

  • Iba Ngolo Abel Maïna, Secrétaire Général des Patriotes de la Diaspora Tchadienne de France de France (PDTF) et chroniqueur live),
  • Abdelkerim Yacoub KOUNDOUGOUMI, directeur afrique de l’Ong, Internet Sans Frontière (Isf) ,
  • Abakar Assileck HALATA, ancien coordonnateur des Patriotes de la Diaspora Tchadienne de France et militant tchadien.

Nous rappelons également toutes ces personnes sont titulaires de statut des réfugiés politiques et couvertes par l’Office français de protection des réfugiés et des apatrides (ofpra), institution française autonome.

Au regard des profils militants de ces opposants tchadiens au régime d’Idriss Idriss Deby, tout porte à croire que la désactivation de leurs comptes facebook personnels, très suivis par les internautes tchadiens et étrangers, résulte des motivations politiques. C’est pourquoi, au niveau de notre organisation, nous protestons et condamnons avec la plus grande fermeté cette désactivation de nos comptes facebook personnels. Parce que c’est une atteinte grave au droit d’information et aux libertés d’informations.

Si cette désactivation est commise à la demande des autorités tchadiennes, nous allons prendre les mesures nécessaires et adéquates pour saisir les instances compétentes afin que nos droits soient respectés.

Par ailleurs, nous informons l’opinion nationale et internationale que d’ores et déjà, nous allons demander aux autorités françaises habilités qui nous ont accueillies de prendre leur entière responsabilité en matière de la protection des réfugiés se trouvant sur leur sol.

Nous invitons le public et les amis à suivre le direct que nous organisons sur cette affaire le jeudi 21 novembre 2019 à partir de 20 heures de Paris.

Fait à Paris, le 20 novembre 2019.

Le Secrétaire Général des Patriotes de la Diaspora Tchadienne de France (PDTF)

IBANGOLO Abel Maina