Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Au Tchad, 41 partis politiques signataires d'une lettre ouverte qui interpelle Idriss Deby sur le processus électoral et le climat politique délètère dans le pays //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Affaire Ibedou: les OSC disent non aux harcèlements des leaders

Collectif des Organisations de la Société Civile (COSC)

66267981, 66294085, 66284014, 66413976, 66280792

 

                                                                              

Communiqué de presse N° 003  

Non aux discrédits des OSC et aux harcèlements de ses leaders !

Le Collectif des Organisations de la Société Civile (COSC) déplore l’homicide commis par M. Malik IBET  Brahim et adresse ses condoléances les plus attristées à la famille de la disparue. Cependant, c’est avec consternation que les Organisations de la Société Civile signataires ont suivi avec attention la cabale montée contre la CTDDH et  la personne de son Secrétaire Général Mahamat Nour Ibedou.

En effet, profitant de l’arrestation d’un membre de cette organisation pour homicide qui remonte à 2014, le gouvernement à travers ses services de renseignement, viole allègrement les procédures réglementaires d’arrestation d’un citoyen à son domicile. Au lieu d’ouvrir une enquête soutenue pour situer les responsabilités dans la transparence afin d’apaiser les cœurs des proches de la victime et d’étayer l’opinion, il cherche par tous moyens et sans preuves tangibles à ternir l’image de la Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’Homme (CTDDH) et de son Secrétaire Général engagés pour des causes nobles. C’est ainsi que des e-mails fabriqués de toutes pièces et dont le contenu est  sensé être un échange entre le SG et le présumé accusé, faisant croire à une complicité du SG avec ce dernier  pour cet homicide avaient été postés sur la toile.

Nous dénonçons vigoureusement ce comportement qui a pour seul but de museler les Organisations de Société Civile (OSC) et aussi, une stratégie  de faire taire toutes voix discordantes qui osent dénoncer les injustices criardes qui ne cessent de mettre à mal la cohésion sociale et le bien-être des populations.  

En effet, le COSC informe l’opinion nationale et internationale que les autorités du pays après avoir compris l’inefficacité des menaces, des intimidations et emprisonnement des leaders des organisations, ont opté désormais pour la calomnie et des montages de toutes pièces, des preuves erronées destinées à  salir la réputation de ces organisations et à ternir l’image de ses responsables.

Le Collectif des Organisations de la Société Civile (COSC)  condamne ces manœuvres abjectes et ces méthodes lâches et mafieuses indignes d’un Etat qui se dit démocratique.

Fait à N’Djamena, le 27 Novembre 2019

 

 

LES ORGANISATIONS SIGNATAIRES

Noms et prénoms

Organisations

Signatures

 

1

KHALID DAOUD MAHAMAT SALEH

CTDDH

 

 

2

 

Mme NARMADJI CELINE

AFDCPT

 

3

 

NGARASSAL SAHAM JACQUES

TLP-TCHAD

 

4

 REOUNODJI BOMIA AMOS

AJDLCAT

 

5

DIGAMNAYAL NELLY VERSINIS

CTVC