Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

L’opposition doit-elle s’occuper du président Deby et se taire devant les autres malfrats et autres vrais ennemis de la nation ?

Pourquoi l’opposition démocratique et même les politico-militaire n’ont que le nom de Deby à la bouche alors qu’elles côtoient allègrement les instruments de nuisance nationale ?

Il a été beaucoup dit de Deby et de sa famille mais pratiquement pas grand chose des vrais assassins du peuples ; de ces voyous qui écument l’administration publique. Les plus malhonnête sont les intellectuels tchadiens qui font tout pour cacher la vraie face des voleurs pour trouver des excuses sur la seule personne du président. Si non comment comprendre que des hommes connus notoirement pour leur indélicatesse, mille fois attaqués par la presse et les médias sociaux mais qu’on n’entend aucune « voix intellectuelle », quelle soit de l’opposition démocratique ou armée les mettre à nu devant le peuple ?

Le changement ne commence-t-il pas aussi par la base ? Quand les journaux de la place et les médias sociaux ont démontré le visage de ce fameux docteur Abdoulaye Adoum Djero, il y a des voix puante qui réclamaient des preuves des forfaitures Abdoulaye Adoum Djerou (voire documents).
Les intellectuels, quant à eux, ceux qui ont le devoir de jouer le rôle de vigile de bonne gestion, lui fassent des courbettes comme le font le ministre de la santé Dr Mahmout Khayal et le Dr Hamid Djabar le successeur du Dr Oumar Hamadan Iguemir, celui dont la presse nous a révélé ses grandes qualités de gestionnaire patriote (voire documents aussi).

Nommé conseiller du chef de l’Etat, Abdoulaye Adoum Djerou, après le remplacement de son successeur, continue à gérer l’hôpital à travers la marionnette Hamid Djabar et la propre nièce de Djerou adjoint du premier, en remplacement du grand chirurgien Dr Abdelrahim.

Pas plus tard que ce jeudi, Djerou a passé toute la journée à l’hôpital accompagner des ses faux fournisseurs qui ont pillé l’hopital. A l’occasion, il a chassé le chef de la section syndicale de l’hôpital, M Zoua et sans raison.

Le ministre Mahmaout Khayal fait partie de ses cadres que les Erdemi ont sélectionné, quand ils étaient aux affaires, pour doter le pays des cadres qui doivent fournir des projets de société mais ces cadres se sont avérés des vrais voleurs qui ne savent que voler. Ah si les Erdemi le savaient !!!!

Aux dernières nouvelles, il ne reste rien de ce que le Dr Oumar Hamdan Iguemir a laissé sur les caisses de l’hôpital après son départ. Qu’attend le chef de l’Etat pour agir ?

Contrairement à ce que le journal sur place a dit, il a géré l’hôpital depuis plus de 20 ans. c'est à dire depuis 1997 et a laissé sur les comptes de l’hôpital moins de deux millions de frcs cfa.

Correspondance particulière

Dr Abdoulaye Djérou accusé d'avoir mis à sac le Ministère de la Santé au Tchad