Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad: déclaration du M12 sur le cas du pays

                     Conférence de presse                        

                                                                                                                                           

Mesdames et Messieurs les journalistes

Mesdames et Messieurs les Présidents et Secrétaires Généraux des Partis Politiques

Mesdames et Messieurs les Présidents et Secrétaires Généraux des Associations de la Société Civile

Mesdames et Messieurs les Leaders Religieux, les Représentants des Jeunes, des Agricultures et Eleveurs

Chers étudiants, élèves, éleveurs, artisans, fonctionnaires, ouvriers, mécaniciens et chauffeurs et coiffeurs, musiciens

Très chers leaders des mouvements syndicaux et d’opinions

La politique au sens absolu du terme est l’art de gouverner la cité en vue d’atteindre ce que l’on considère comme la fin suprême de la société. Elle est l’ensemble des opinions prises collectivement ou individuellement par des leaders politiques, les leaders de la société civile, les leaders des opinions, les responsables syndicaux, ou par le gouvernement d’Etat dans le domaine relevant de son autorité. La lutte pour la transformation d’une nations ou de sauver un peuple tenu captif comme celui du Tchad de 1990 à nos jours, est la première des sciences, celle qui est plus que toutes les autres architectoniques, science et lutte des fins les plus haute cherchant la paix et sécurité des citoyens par rapport aux quelles les autres ne sont que des moyens.

Les leaders de la société civile, les acteurs politiques, les leaders d’opinion, les leaders religieux, les responsables syndicaux sont les gardiens  du peuple et de la société qui sonnent la cloche au dirigeant d’une nation qui gère le pays avec la tète toujours baissée comme celui du porc en promenade sans lever la tète  pour voir ce qui se passe mais avec seul objectif de s’embourber.

Ils sont  sentinelles  du pays, seul doué des paroles et des visions pour faire accéder le peuple à une citoyenneté véritable dans la cité.

Cher journaliste la fin de la cité n’est pas seulement le « vivre »c'est-à-dire la « satisfaction des besoins des gouvernants  »mais c’est le « bien vivre » la vie heureuse sans des mesures (16 mesures).

Le Tchad ancienne colonie de l’Afrique équatoriale française, devient une république indépendante le 11 aout 1960 sous les auspices du premier ministère François Tombalbaye élu président, le Tchad fut un Etat de droit et de citoyenneté sans cris de guerre, sans ruine ni corruption. Le peuple ne poussait aucun gémissement, ni lamentation, ni terreurs, ni captivités, tous étaient sages, pleins de prudence et bienheureux.

Mesdames et messieurs les journalistes du règne de Ngarta Tombalbaye à Gougouni Wadai le pays est très habitable et plein de liberté, l’égalité règne le modèle  consensuel, des calcules téléologiques, de la démocratisation. Le concept de développement politique a un soubassement philosophique et des présupposées culturel et historique en tenant compte de certain facteur notamment des legs coloniaux ,des pratiques politiques d’indépendance ,des modèles institutionnels mis en place, des ensembles des valeurs qu’expriment les attentes sociales nouvelles à savoir la sécurité, le bien-être, la justice, la liberté. Le pays reprend un meilleur modèle de société.

De 1982à 1990 le président Habré dans sa dictature développait un esprit nationaliste chaque tchadien avait droit à la nourriture c’est lune des règle d’or malgré que ses complices le poussent à massacrer le peuple et en l’induisant en erreur pour le renversé et parlé d’une ère démocratique.

De 1990 à 2019 l’Etat tchadien qui fut glorieux est enterré par la démocratie debyenne cette qualité de démocratie se présente pour nous peuple tchadien comme une démocratie de ;

  • Tuerie des défenseurs de droit de l’homme (JOSEPH BEHIDI et autre)
  • Tuerie des leaders politiques (IBNI OUMAR MAHAMAT SALEH et autres)
  • Tuerie des politico-militaire (NGUNABAYE BARDE et autres)
  • Tuerie des jeunes activistes (BRAHIM SELGUE et autres)
  • De viol des filles tchadiennes (ZOURA)

De tortures et arrestations arbitraires des leaders de la société civile (madame Céline Tigabe, Mahamat Nour Ibedou et Mahadjir  et autres)

  • Des arrestations et torture des leader politique (Yorongar Garledji,et autres)
  • D’humiliation des journalistes ( koumbo Singa Gali ,Mikael Dadima et autres)
  • Des détournements des deniers publics
  • D’étouffement en masse du peuple tchadien (16 mesure) qui l’espérance de vie du peuple à 45 ans
  • Du holdup électoral   que sais-je ? celle-ci n’est pas une démocratie dont les opinions espèrent.

La démocratie est le pouvoir du peuple par le peuple et pour le peuple. Elle est la conformité aux normes constitutionnelles et légales gouvernance de la compétition politique pluraliste.

Cher journalistes, la démocratie fonctionne avec le model consociationnel, un esprit de développement(cas du Rwanda de 1990 à nos jours ), une conscience qu’un peuple, les élites, les citoyens doivent absolument développer. La démocratie a aussi des standards et des normes aux quels les acteurs qui sont engagés dans les compétitions qui l’animent librement.

La démocratie Debyenne n’est pas la démocratie prônée par Abraham Lincoln. Une démocratie des mains salles dérivée de la dictature par les hommes complices des meurtres, tortures, assassinats  de 1982 à 1988 qui disparaissent en bandes des bandits et reviennent  avec  les armes pour prôner une démocratie militaire. Cette méthode d’apporter une démocratie  n’est pas idéale car la démocratie devait sortir directement des urnes suite d’un referendum ou un vote libre.

La démocratie n’est pas seulement une manière d’être des institutions, elle est plus encore une exigence morale. Elle n’est seulement une formule d’organisation politique ou une modalité d’aménagement des rapports sociaux, elle est une valeur que les élites doivent promouvoir.

Les partis politiques, les associations de la société civile sont le volant  de la démocratie, ils exercent  et conserve le pouvoir en vue de réaliser le développement du bien être.

Cher journaliste la quatrième république exerce sans règle (Assemblée Nationale) illégitime sans ordre (le président décide tout seul) sans principe. Faisant ainsi Deby plonge inéluctablement le Tchad dans les horreurs et écrase les valeurs du pays et l’honneur du peuple. Le Tchad est reparti à l’état de nature ou les plus forts ayant généralement maitrisé l’art des combattants, conquirent et monopolisent l’Etat par des méthodes anticonstitutionnelles brimant les autres.

Cher journaliste nous voudrons une démocratie de civilisation politiques pour établir les règles de la compétence pour un pouvoir dans l’ordre afin de préserver l’Unité Nationale, la stabilité, la paix et de permettre ainsi à tous les citoyens d’avoir la possibilité de s’épanouir. Ainsi nous avons présenté les 12 revendications qui sont ;

  1. La récupération des deniers publics détournés par les cadres et certains commerçants du régime de MPS qui sont versé dans les banques étrangères (paradis fiscaux) ;
  2. L’éradication immédiate de la cherté de vie au Tchad causée  par le régime ;
  3. Le rétablissement de la bourse des étudiants tchadiens, la construction des centres de santés dans les lycées, collèges et écoles, et des bus pour leurs transports. Améliorations sans délai des œuvres universitaires ;
  4. Le rétablissement et le remboursement du salaire intégral des agents de l’Etat (annulation des 16 mesures) ;
  5. L’intégration sans discrimination des jeunes diplômés à la fonction publique
  6. La restitution à l’Etat des sociétés tchadiennes acquises par francs symbolique
  7. Le payement de tous les coupons des retraites tchadiens et le dédommagement des victimes du régime de l’UNIR de HUSSEIN HABRE
  8. La démission des députés illégitimes et illégaux de l’Assemblée Nationale et l’instauration à la place d’un parlement provisoire composé des acteurs de la société civile, des leaders politiques et des personnes ressources ;
  9. La reformation du Cadre National du Dialogue Politique(CNDP) pour la consolidation de la démocratie au Tchad et la HAMA afin de permettre aux journalistes tchadiens de jouir pleinement de la liberté de presse ;
  10. Le droit aux mouvements sociaux, aux marches pacifiques et seet-ing et l’annulation du serment confessionnel, l’installation d’une réelle séparation des pouvoirs ;
  11. L’annulation intégrante de la quatrième république qui est un cimetière du peuple tchadien et l’organisation d’un dialogue national inclusif dans un cadre neutre ;
  12. L’arrêt immédiat des ingérences intempestives du gouvernement dans les conflits intercommunautaires et éleveurs-agriculteurs ;

Mesdames et messieurs les journalistes ces revendication sont pour le peuple et faite par le peuple et pour le peuple présenté le mercredi 04 septembre 2019 avec pétition signée par 12000 tchadiens .Nous avons donné un preavi ce 12 jours Etat de répondre aux aspirations du peuple mais sans suite.

Cher journaliste nous prenons en témoin les opinions que Deby n’aime pas le Tchad ni le peuple Tchadien nous arrêtons dés cette conférence la lutte à travers les micros (conférence de presse, point de presse) car pour lui les chiens aboient et la caravane passe. Seule la rue  nous libère car les tunisiens, les algeriens, les soudanais ont le même couleur de  sang que nous peuple tchadien  et on chercher la libération à tout prix et ils l’ont reçu.

Peuple tchadien debout, peuple fort peuple courageux n’acceptons pas d’être des esclaves dans notre propre pays sortons et changeons le pays .Cette luttes est pour nous tous, faisons ensemble toutes les choses avec un seul cœur. Le règne de Deby pendant les 30 années à tuer  ¼ des tchadiens et réduit notre durée de vie à 45 ans.

Peuple tchadien

 Pour le bonheur du Tchad,   toi qui nous écoute avec une arme en main pour tirer sur les citoyens en mouvement social tu es concerne

Pour l’alternance de ce pays toi qui est au marché tu es concerné

Pour la reforme et réorganisation sociale  de ce pays toi qui dors sur la rue tu es invité

Pour l’autosuffisance alimentaire de ce pays toi qui est la cuisine tu es la bienvenue

Pour l’alternance de ce pays toi qui est leaders de la société civile et partis politiques tu es convié

Pour le changement de ce pays et le rétablissement du salaire toi qui nous écoute   au bureau tu souhaité

Pour la transformation de ce pays toi qui est au champ et aussi derrière les troupeaux tu es sollicité ;

Pour Le désenclavement de ce pays toi qui est au marché tu es concerné ;

Pour bâtir un Tchad debout toi qui nous écoute à l’étranger tu es concerné ;

Pour la résurrection de ce pays toi qui prie à la mosquée et à l’église tu es concerné ;

Pour la civilisation de ce pays toi qui nous écoute à l’université, à l’école tu es concerné ;

Pour la modernisation de ce pays toi qui nous écoute au volant ou micro et stylo tues interpellé ;

Ensemble avec le mouvement du peuple par le peuple et pour le peuple SAUVONS LE TCHAD