Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Nous poursuivons nos sit-ing devant l’Ambassade du Tchad en Egypte (communiqué des 19 étudiantes tchadiennes)

Communique de Presse

Nous poursuivons nos sit-ing devant l’Ambassade du Tchad en Egypte

 Nous, étudiantes tchadiennes vivons en République Arabe d’Egypte et plus précisément dans la ville  d’El-Ismaïlia, informons l’opinion publique que nous sommes victimes d’une arnaque désolante  de grande échelle. Nous sommes venues du Tchad dans le cadre d’études supérieures en Egypte. Il est convenu que ces études sont normalement conventionnées conjointement par la Fondation de Grande Cœur représentée, Monsieur Haroun Djiné en tant que (volontiers) et la Compagnie Pétrolière Egyptienne représentée par l’Egyptien Monsieur Waiel Abdelkerim.

Dès notre arrivée sur le sol égyptien, nous nous sommes affrontées à des multiples difficultés surtout concernant l’authenticité de notre statut d’étudiant. Nous n’avons aucun document à part  les Baccalauréats qui prouvent que nous sommes étudiantes boursières desdites organisations. Nous avons effectué toutes démarches nécessaires sans succès.

Mercredi, le 07/07/2019, nous avons été expulsées parle les locataires pour loyers impayés (cinq mois de retard). C’est pour cette raison que nous sommes venues au Caire, la Capitale et avons fait un sit-in devant l’Ambassade du Tchad.  Nous avons tenu plusieurs réunions avec l’Ambassadeur le Dr  El-Amin El-Doudou. A l’issue de ces rencontres, nous avons constaté que tout ce qu’il a été fait comme démarches d’octroi de bourse d’études en Egypte n’est que faux et usage de faux et une tricherie à grande échelle.

 L’Ambassadeur nous a clairement fait savoir qu’une solution est possible devant nous et qu’il ne pourra nous faire aucune promesse ou trouver aucune solution dans les deux mois  à venir ou même dans les sept (7) années prochaines!

Devant  ce désarroi, nous avons demandé à l’Ambassadeur de faire son mieux pour l’octroi immédiat et pour l’année académique en cours d’une bourse d’études en bonne et due forme par les sponsors présumés ((Fondation de Grande Cœur et la Compagne Pétrolière Egyptienne)) , dans le cas contraire la prise en charge immédiate et complète par les sponsors présumés de l’organisation de notre retour au Tchad afin de pouvoir rattraper l’année académique en cours dans les établissements Universitaires du pays.

L’Ambassadeur  de la République du Tchad auprès de la République Arabe d’Egypte n’a pas accepté nos doléances et nous ne continuerons notre sit-in devant l’Ambassade et n’y quitterons que si cette demande ne soit pas acceptée.

Fait au Caire, le 09 juillet 2019

Le Groupe des 19 étudiantes tchadiennes

Tel : 0020111740865