Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Conflit du Dar Ouaddaï:  le RAFAD accuse le régime d'Idriss Deby d'aggraver l'antagonisme entre les éleveurs et agriculteurs

Communiqué de presse N° 04/RAFAD/AMS/ 06-2019

Condamnation et condoléances à nos concitoyens de la région d’Ouaddaï

Nous regrettons profondément de voir les tragédies de rivalité entre nos collègues agriculteurs et pasteurs sur le territoire d’Ouaddaï. Une sédition provoquée par le régime dictatorial de Déby pour provoquer la peur et le chaos entre la société civile tchadienne et la création de problèmes parmi les tribus et les frères d’une même nation. Nous condamnons fermement cette technique odieuse. Nous avons déjà rappelé aux intellectuels et aux citoyens tchadiens que le régime de Deby joue toujours un rôle dans la création d’un affrontement entre les peuples de la même région afin d’empêcher l’unification des citoyens tchadiens dans leur lutte contre lui et, finalement, de changer son régime corrompu.

En même temps, nous adressons nos condoléances à tous les frères tchadiens et à toutes les familles de victimes qui sont tombés au cours des deux derniers mois. Nous mentionnons, par exemple, mais sans limitation, ce qui a été fait aux victimes le jeudi 20/06/2019 dans la région du canton de Marfa à environ 80 kilomètres de la ville d’Abéché. Ils ont été conduits et traînés à mort, les deux victimes (Abdul Rahim Jallab et Badruddin Saousal).

C'est pourquoi nous appelons les citoyens, citoyennes, intellectuels, intellectuelles et toutes les oppositions, à l’intérieur comme  à l'extérieur, à permettre à la raison et à la sagesse d'établir l'esprit d'unité et l'importance de la coexistence pacifique dans nos sociétés sans exception. Comme nos ancêtres l'ont fait auparavant, où ils coexistent de manière harmonieuse et homogène, avec tout l'amour et la réconciliation. Un exemple de cela est évident dans toutes les villes du Tchad au centre et nord, sud, est et ouest.

 

Notre lutte est toujours pour la liberté, la justice et l'égalité.

 

Fait à Bayonne le 30/06/2019.

Le commissaire de relation extérieur - R.A.F.A.D

ABDELLATIF Mahamat Saleh