Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Au Tchad, 41 partis politiques signataires d'une lettre ouverte qui interpelle Idriss Deby sur le processus électoral et le climat politique délètère dans le pays //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Jean Bernard PADARE sur rfi minimise la corruption au Tchad

Invité de Rfi, Jean Bernard Padaré, un des griots du régime d’Idriss Deby au même titre que Zene Bada, Ahmat Bachir et les autres, a affirmé que la question des détournements, d’enrichissements illicites du clan au pouvoir et de leurs alliés, est un « mythe ».

Au moment les Tchadiens dans leur écrasante majorité, sont suffoqués et étouffés par les difficultés sociales, économiques,  Jean-Bernard PADARE, dont l’allégeance au régime despotique d’Idriss Deby ne souffre d’aucune ambiguïté, nous démontre le contraire avec des allégations mensongères.

En effet, Jean-Bernard Padaré positive un bilan désastreux à tous les niveaux du régime tchadien réputé par une mal gouvernance politique, économique et un déficit démocratique.

La manne pétrolière a servi à enrichir les caciques et les proches du pouvoir, s’acheter des armes pour prétendre dire lutter contre le terrorisme qui est devenu depuis 2011, une chanson répétée pour neutraliser l’opposition et les organisations militantes de la société civile.

En tout cas, nier les détournements et la corruption au Tchad, c’est faire preuve d’une malhonnêteté cynique. Tôt tard, Jean-Bernard Padaré sera rattrapé par ses propos et répondra de ses actes devant la nation.

 

Makaila.fr