Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Au Tchad, 41 partis politiques signataires d'une lettre ouverte qui interpelle Idriss Deby sur le processus électoral et le climat politique délètère dans le pays //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Stop aux calomnies contre le Général Mahamat Kodo Bani Godi

Depuis bientôt deux ans, le Général Mahamat Kodo Bani GODI, et plusieurs autres compatriotes tchadiens ont été victimes d’un complot politique monté de toutes pièces à leur encontre par le régime tchadien en partenariat avec celui de Théodoro Obiang NGUEMA, un dictateur insatiable comme Idriss Deby au Tchad. Nos compatriotes croupissent dans les prisons camerounaises et équato-guinéennes. Une mascarade judiciaire est encours à Malabo pour les condamner.

C’est dans ce contexte particulier que la solidarité à leur égard doit se manifester et atteindre son paroxysme. Mais hélas, nous apprenons des contrevérités,  des propos désobligeants et indignes ces derniers temps l’encontre du Général Kodo Bani GODI sont répandus.

A Mongo, nos correspondants ont rapporté que lors de l’inauguration du siège du MPS, le Secrétaire général du MPS à savoir Mahamat Zène Bada, a tenu des propos dévalorisants contre le Général Kodo. Pourtant, il est de notoriété publique que c’est bien ce Général qui lui a rendu des services lorsqu’il était arrêté et humilié par Idriss Deby. Le Général Kodo, était parmi les personnes qui lui ont rendu visite aussi bien en prison qu’à l’hôpital. Il  ne doit mériter une telle ingratitude de la part de Zène Bada.  En plus, le Général est l'un des rares officiers Houdjars qui est venu avec des éléments pour assurer la protection de Zène Bada lors que ce dernier démolissait les maisons d'autrui à Ndjaména.

Originaire du Tchad, Kodo Bani est un fils authentique du Guéra qui était dans l’armée tchadienne depuis 1990 jusqu’à son arrestation. Il a fait des preuves dans de nombreuses luttes et ne doit pas être remercié en monnaie de singe par ceux qu’il a soutenus.

Un pays qui se respecte ne saurait abandonné ses fils arbitrairement arrêtés et détenus même à l'étranger.  Les précédents régimes  n'ont jamais laissé des Tchadiens être maltraités sous d'autres dans d'autres pays. Avec Deby,  la vie d'un Tchadien importe et ne vaut rien.

Aujourd’hui, Kodo est le Général qui a refusé l’injonction d’Idriss Deby et de son griotisme ce qui lui vaut cette hostilité de la part de Zène Bada.

A travers cet écrit, nous lui témoignons toute notre solidarité et soutien et œuvrons pour sa libération.

Makaila.fr