Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Olam tue l'élevage au Tchad

Après avoir saccagé et mis à nu la Coton Tchad SN;  Après avoir fait perdre tout espoir aux cotonculteurs ; Après avoir mis en chômage technique plus de 400 employés de la Coton Tchad SN; Après avoir faits porter à l'Etat  tchadien tout le passif de la Coton Tchad SN qui se chiffre à plusieurs dizaines de milliards de FCFA, bref après avoir mis en danger le pouvoir d'achat de plus de 4 millions de nos concitoyens qui font vivre leurs familles directement et indirectement grâce à la Coton Tchad  SN…

Maintenant c'est au tour de l'élevage tchadien qui risque d'être tuer à son tour , et sciemment par Olam… Pour ironie du sort Olam a promis à l'Etat tchadien de faire développer la filière viande ,cette promesse fait partie des conditions qui a poussé l'Etat tchadien d'accepté de prendre en charge le passif de la Coton Tchad  SN…

Comme vous les saviez pendant la saison sèche au Tchad les éleveurs n'ont pas de quoi nourrirent leurs animaux , et  le seul  aliments de subsistances qui leurs restes est fournis par la Coton Tchad SN , c'est-à-dire l'aliment bétail communément appelé tourteau qui provient du produit dérivés de la Coton Tchad SN et des graines de coton…

Nous allons vous montrer comment Olam  procède intelligemment à la destruction de l'élevage tchadien…

1°) Bien que la prévision de la production est revue à la baisse cette année ( environ 40.000 T), avec cette quantité on peux faire tourner l'huilerie et derrière nous avons de l'huile et du tourteau comme aliment bétail, ni t'était ça …! Ya aussi Le bénéfice que la Coton Tchad SN pouvait tirer de la quantité des graines triturées et des graines vendu en état est nettement supérieur et beaucoup plus avantagé pour la société; Mais comme Olam avait un plan derrière la tête qui est celui de saboté l'élevage tchadien, Olam a simplement mis aux arrêts les machines de l'huilerie , soit disant qu'il n'y a pas suffisamment des graines pour faire tourner l'huilerie … En prenant cette décision unilatérale, Olam a mis un grand coup de poing au  milieu du visage de  l'élevage tchadien et en même temps le personnel de l'huilerie a pris un coup, parce que suite aux arrêts de machines de l'huilerie , plus de 90% du personnel de l'huilerie est touché par le chômage technique…

2°) Bien que l'huilerie n'a pas tourné pendant cette " petite " campagne, et comme les usines d'égrainage ont tourné les éleveurs avaient gardé un petit espoir, parce que s'il y'a égrainage, ils auront toujours des graines pour nourrir  leurs bétails, mais contre toute attente : Au début Olam avait tout simplement interdit la vente des graines , en faisant cela Olam n'a fait que monter les enchères des graines parce que les dirigeants d'Olam savent très bien qu'a un moment les éleveurs n'auront plus les choix que de revenir voir Olam pour négocier…

Sans plus tarder ce moment est arrivé parce que les bêtes commencent par mourir en brousse faute de nourriture … Et bien évidemment les éleveurs se sont rapprochés d'Olam pour négocier; Et comme la demande dépasse largement l'offre et que les éleveurs n'ont pas d'autre choix , naturellement Olam a pris le dessus est resté le seul maitre du jeux;  Le coup de massue est tombé , tenez vous bien le prix de la tonne de graine est passé de 30.000 FCFA à 65.000 FCFA…

En ce moment ou on rédige cet papier pour informer l'opinion national et international sur la situation catastrophiques des éleveurs , Olam a presque réussi son objectif, celui de :    

Ø  Tuer la Coton Tchad SN, parce que Olam a promis d'investir et moderniser l'outil industriel de la Coton Tchad afin de booster la production, mais c'est resté lettre morte, malgré l'engagement du gouvernement en faveur d'Olam…

 

Ø  Olam a prévu d'écarter tout les employés qui peuvent lui tenir tête et  l'empêcher de mettre en place son plan machiavélique, chose faite parce que Olam a réussi à renvoyer plusieurs cadres de la Coton Tchad SN et installer son propre staff qui est composé que des expatries …

 

Ø   Olam a réussi à mettre en chômage technique plus de 400 employés de la Coton Tchad SN, sans même prendre le soin de réfléchir sur le coté social que la Coton Tchad SN joue depuis plusieurs années…

 

Ø  Olam a prévu de tuer l'élevage au Tchad; Olam a réussi parce que les bétails commencent par mourir parce qu'ils n'ont rien à manger et le peu des graines qui restent Olam ne veux pas leurs vendre …    

Nous collectif  des éleveurs tchadiens appelons au patriotisme du président de la République du Tchad par le biais de notre ministère de tutelle qui est celui de l'agriculture et de l'élevage et par le biais du ministre du commerce et de l'industrie qui est le ministère de tutelle de la Coton Tchad SN de nous venir en aide pour sauver l'élevage au Tchad qui contribue au développement de notre cher pays…

Parce qu'il est temps que l'Etat tchadien se réveille avant qu'il ne soit trop tard …

C'est bien de privatiser la Coton Tchad SN , mais la privatisation n'empêche pas à l'Etat de mettre des gardes fous pour faire le service après vente afin de défendre les droits des employés et de tout les tchadiens qui puisent leurs revenus de subsistance grâce à la Coton Tchad SN…

Al hadj Bello BOUBA

Pour le collectif des éleveurs tchadiens