Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Mongo : Andres ESSONO, opposant à Obiang Nguéma, entendu par la sécurité territoriale au Tchad
Mongo : Andres ESSONO, opposant à Obiang Nguéma, entendu par la sécurité territoriale au Tchad

Invité par Saleh Kebzabo, dans le cadre du Congrès de l’Union Nationale pour la Démocratie et le Renouveau (UNDR) qui s’ouvre demain à Mongo dans le Guéra M.Andres ESSONO ONDO OKOGO, Secrétaire général de la Convergence pour la Démocratie Sociale (CPDS), opposant au régime d’Obiang Nguéma, est entendu par le service de la Sécurité du d Territoire,   ce jeudi 11 avril 2019.

Alors qu’il prend part au Congrès de l’UNDR qui s’ouvre vendredi 12 avril à Mongo dans le Guéra, l’opposant Equato-guinéen, est interpellé par le service national de la Sécurité du Territoire dans le cadre d’une enquête. Le leader de l’Undr, Saleh Kebbzabo qui l’accompagne a décidé de le soutenir dans cette audition dans les locaux de la police de Mongo.

Pourtant l’opposant qui censé entrer au Tchad sans visa à cause de la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace CEMAC, a pris toutes les précautions pour obtenir un visa d’entrée au Tchad. Malgré tout, il a été interpellé pour un motif qui reste infondé.

Joint au téléphone depuis Paris,  un leader de l'opposition équato-guinéenne en exil, Raymondo Elang président fondateur de CORED a déclaré que M.Andres Ondo venait de rentrer d’Espagne où il a été reçu par des hautes autorités espagnoles ce qui semble inquiéter le régime de Malabo.  Notre source soutient que les relations entre Idriss Deby et Théodoro Obiang Nguéma, seront sans nul doute à l’origine de cette interpellation au Tchad de celui qui fait partie des principaux opposants au régime d'Obiang.

La direction de l’UNDR dénonce les tracasseries rencontrées sur son chemin dans le cadre de la tenue de ce congrès alors que d’habitude la région du Guéra lui est favorable.

Le parti reste serein et appelle ses militants à ne pas céder aux provocations d’où qu’elles viennent.

Quelque soit le motif de cette interpellation, les autorités tchadiennes doivent faire d’hospitalité à l’égard de cet opposant et montrer leur état d’esprit large et convivial.

Makaila.fr