Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Le Lamidat de Binder est en deuil

AOUZOU BILLAHI MINA CHAIDHAANI RADJIME

BISMILLAHI RAHMANI RAHIME

INNA LILLAHI WA INNA ILLEYHI RAADJIOUNE

Le département du Mayo-Binder est en deuil

Le Lamidat de Binder est en deuil

 

Le Lamido de Binder Mouhamadou Saleh n’est plus depuis ce matin du 14/04/2019 à 5h. Il vient de tirer sa révérence après 34 années de règne. Le moins qu’on puisse dire en tant que musulman et en tant qu’être humain « paix à son âme ».

Le but de cet écrit n’est pas d’annoncer seulement cette triste nouvelle au monde. Mais aussi et surtout d’inviter tous les ressortissants du Mayo-Binder, tous les amis et amoureux de Binder ainsi que toute la communauté Foulbé de Binder à se mobiliser et à réagir suite à cette publication afin de barrer la route à ceux qui veulent fausser les règes de la succession au trône. Nous devons barrer la route à tous ceux qui ont accompagné ce Lamido à conduire Binder dans l’abime. Nous ne devons pas accepter un successeur analphabète et mendiant dans cette ère du tout numérique.

En face de Binder du côté du Cameroun, le Lamido de la ville de DOUMROU (distant de 9km), vient de mourir. Un obscurantiste également. La succession s’est fait suite à une élection transparente supervisée par les autorités locales et la délégation venue de Yaoundé. Le prince fils du défunt Lamido a été battu à plate couture par un de ses cousins lointain, lui aussi un ayant droit à la succession au trône.

Depuis lors, à Binder c’est la peur qui a envahi le prince actuel et les sbires de son père qui tentent par tous les moyens d’induire en erreur nos autorités au Ministère de l’administration afin de forcer la procédure successorale à Binder. 

Le bilan de notre regretté Lamido est plus que catastrophique. Il a détruit toutes nos valeurs. Le Binderois a perdu tous les repères de son existence et de sa dignité. Il nous a plongés dans un obscurantisme sans égal. La perversité a pris le dessus sur la morale, la piété et le convenable.

Le grand peuple Peul Yillaga (ou Foulbé Yirlaabé) de Binder d’hier, reconnu et respecté dans notre sous-région et même en Afrique de l’Ouest n’est aujourd’hui que l’ombre de lui-même. Ces frères et compagnons du Cheikh OUSMAN DAN FODIO, qui avaient propagé l’Islam du Nigéria au Tchad en passant par le Cameroun entre le 17e et le 19e Siècle, sont aujourd’hui méconnaissables dans cette religion à cause de l’obscurantisme d’un Lamido.

Pour illustrer cet obscurantisme de Feu Lamido Mouhamadou Saleh qui a laissé derrière lui, des dizaines d’enfants dont aucun n’a fini normalement le cycle primaire. L’école coranique et l’école occidentale ont presque disparu dans la mémoire des Foulbé à Binder. A titre d’exemple, Au lycée de Binder sur 1000 élèves vous ne trouverez pas 50 élèves de coutume Foulbé.

Nous invitons la jeunesse Binderoise à se mobiliser et à se manifester à travers les réseaux sociaux pour un changement totale à la tête du LAMIDAT de Binder. La page du feu Mouhamadou Saleh et sa descendance doit être définitivement tourné à Binder.

Nous devons reprendre notre destin en mains. Parmi les candidats déclarés, publions les photos de ceux qui méritent nous diriger.  Commentons objectivement les qualités et les mérites de tout un chacun. Animons un débat constructif afin que la lumière jaillisse dans l’intérêt de tous.

Binderois de l’intérieur et de la diaspora,

Binderois de toutes les couches ethniques,

Binderois de toutes les confessions religieuses,

Binderois de tous les partis politiques,

Voici venu le moment de lutter pour notre liberté, de lutter pour notre développement social et économique. Tout cela passera par l’élection d’un nouveau LAMIDO en dehors de la lignée du défunt Mouhamadou Saleh.

Binder doit renaitre de sa cendre comme DOUMROU sa Jumelle au Cameroun.  

Nous invitons toutes nos autorités civiles et militaires à tous les niveaux à accompagner l’élection du nouveau LAMIDO de Binder dans la transparence, l’équité, la vérité et la sérénité.

                 Votre frère Sali mal Souley

                salimsouley@yahoo.fr

Binderois de la diaspora Camerounaise

                 Dans le département du Moungo

                 A Nkongsamba