Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Deux ans après le procès de Habré : le collectif des OSC indigné par la non-application des décisions des chambres africaines

Collectif des Organisations de la Société Civile (COSC)

66267981, 66294085, 66284014

 

                                                                              

DECLARATION

 

A l’occasion de la commémoration du 2ème anniversaire de la condamnation de l’Ex-Président tchadien Hissein Habré qui a siégé à Dakar au Sénégal en 2017, nous, Collectif des Organisations de la Société Civile (COSC) constatons avec indignation la non exécution par l’Etat tchadien  des décisions prises par  les chambres africaines des Droits l’homme et des peuples.

 

En effet, depuis 2 ans les victimes des crimes et répressions politiques du régime Hissein Habré attendent les dédommagements et autres compensations décidées par les instances judiciaires et politiques.

 

Le COSC veut rappeler à l’opinion nationale et internationale que les auteurs et complices  des crimes et répressions des victimes de l’Ex-président Hissein Habré  sont aujourd’hui non seulement en liberté mais, ils sont même promus à des hautes fonctions de responsabilités au sein de l’appareil administratif tchadien ; c’est ce qui justifie les nombreuses  entraves à l’exécution de toutes décisions de justice :

  • L’absence de dédommagements et autres compensations des victimes ;
  • La rupture de dialogue entre d’AVCRHH et le gouvernement tchadien ;
  • La non saisie des biens des condamnés pour crimes et répressions ;
  • La non transformation des locaux de l’ex-DDS en musée ;

 

La construction d’un monument à Amsinéné sur le site de fosses communes en la mémoire des victimes.

 

Face à cette situation le collectif des organisations de la société civile (COSC) soutien sans réserve les revendications légitimes des victimes et compte les accompagner dans leurs actions citoyennes.

 

Fait à N’Djamena, le 27 avril 2019

 

 

LES ORGANISATIONS SIGNATAIRES

 

Noms et prénoms

Organisations

Signatures

 

1

MAHAMAT NOUR IBEDOU

CTDDH

 

 

2

 

Mme NARMADJI CELINE

AFDCPT

 

3

 

NGARASSAL SAHAM JACQUES

TLP-TCHAD