Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Chefferie traditionnelle au BET: Rozi Fodeibou accusé d’usurpateur du chef de canton Kamaya
Chefferie traditionnelle au BET: Rozi Fodeibou accusé d’usurpateur du chef de canton Kamaya
Chefferie traditionnelle au BET: Rozi Fodeibou accusé d’usurpateur du chef de canton Kamaya
Chefferie traditionnelle au BET: Rozi Fodeibou accusé d’usurpateur du chef de canton Kamaya
Chefferie traditionnelle au BET: Rozi Fodeibou accusé d’usurpateur du chef de canton Kamaya

Depuis belle lurette, Rozi Fodeibou, était animé d’une idée machiavélique  celle de devenir à tout prix le chef de canton de la communauté Kamaya.

Malgré dans la hiérarchie familiale de chez  Fodeïbou,  Il n’y aucun  chef de canton, pas même un chef de quartier.

Aujourd’hui, il est devenu une menace pour notre société. Il est à l’origine de la cassure sociale en deux camps au sein des Kamaya qui étaient auparavant unis.

En dépit de cette division, les gens honnêtes et de bonne foi, sont restés avec le chef de canton authentique, reconnu par l’administration centrale à savoir Ahmat Kosso Chahaimi et les malhonnêtes, les traites, les corrompus sont avec Rozi pour des intérêts personnels et des boulots

En tout cas au BET, les gens connaissent bien la lignée des chefferies traditionnelles leurs descendants ce qui fait que l’on ne peut pas changer l’histoire même si on est richissime homme

La communauté Kamaya est maintenant confrontée à deux questions : quel est le rôle de Rozi dans la différence entre Kamaya et les Anakaza ? Où est donc parti la levée des fonds de la communauté Kamaya ?

Rozi est allé plusieurs fois à Mecque mais pose des actes contraires aux principes de l’Islam et du hadj. Lorsque l’on va à la Mecque, on est censé avoir un comportement responsable et correct. Mais, lui, Rozi, se comporte comme une personne sans foi.

Il est de notoriété publique que l’on né chef de canton et on ne devient pas par la force de l’argent.  Je conseille à Rozi de bien vouloir laisser son obsession de diriger le canton Kamaya pour rester comme tout disciple de la communauté.

Par Ahmat Kosso CHAHAIMI

Fiche signalitique et historique du canton Kamaya

Le canton Kamaya est le plus ancien canton dans la province du Bourkou.Le défunt chef de canton Kamaya Kelley Chahaïmi a régné pendant 65 ans (1936 à 2001). Par la suite Monsieur Ahmat Kosso Chahaïmi à dirigé le même canton pendant 9 ans (2001 à 2010). Suite aux événements douloureux de 2006 entre la communauté Kamaya et celle d'Anakaza à Faya-Largeau. Rozi Fodeïbou à fait tout pour que son grand-frère défunt Djimi Fodeibou soit le représentant du canton Kamaya surplace à

faya . Par contre, feu Kelley Chahaïmi est l'oncle maternel de Rozi Fodeïbou.

Il a trompé la famille pour disant qu'il garde le canton de son oncle maternel aux autres prétendants.

En utilisant des arguments non fondés ,non lieux et d'autres parts en donnant des moyens financiers (sous forme de corruption )pour convaincre les personnes résistants à ses idées machiavéliques pour atteindre à ses objectifs fixés à tout prix.

Par la suite à N'Djamena, il a présidé des rencontres avec les sages de la communauté dans son jardin à plusieurs reprise pour leur convaincre que son grand-frère passé comme chef de canton Kamaya en 2010. Pourtant la famille Fodeïbou n'est pas de la famille lignée de la chefferie traditionnelle du canton Kamaya.

Pour vous dire que la famille Fodeïbou Tchoumai Eyimi n'ont même pas était chef de fraction dans la communauté Kamaya. Rozi Fodeïbou à utilisé le forcing et ses moyens financiers pour accaparer le canton Kamaya de son oncle maternel,cela a engendré dans la famille plusieurs cas entre autre : des divorces, sabotage dans le poste de responsabilité, méfiance dans la communauté. En utilisant les moyens financiers colossaux pour récupérer les personnes de mauvaise foi.

Le plus flagrant en pleine ville de N'Djamena en 2012,en lui procurent une arme à feu à s’occuper fils (Allami Rozi Fodeïbou ) a fait une agression (attaque ) à domicile du chef de canton Ahmat Kosso faisant deux (2) blessés dans la famille du canton, en utilisant ses relations professionnelles et la corruption dans les institutions en charge de mettre la lumière sur la situation mais l'affaire reste toujours sans suite. Les traces des balles arrosées dans le salon du chef de canton sont restées graver comme témoin.

En date du 06 Novembre 2015, le Président de la République a instruit le ministre de l’Administration du Territoire à la réhabilitation de monsieur Ahmat Kosso Chahaïmi dans ses fonctions du canton Kamaya. Mais , Rozi Fodeïbou à utilisé tous les moyens pour intercepter le dossier au niveau du secrétariat général de la présidence pour retirer dans le circuit.

Encore en Novembre 2017, le Président de la République de passage à faya à instruit le ministre de l'administration du Territoire pour son réhabilitation le chef de canton Ahmat Kosso Chahaïmi, mais toujours Rozi Fodeïbou avec ses complices de mettre en contradiction les instructions du chef de l'Etat, cette foi-ci à la primature que le dossier est bloqué