Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Raids français au Tchad : trois députés français et européens saisis

Suite aux raids français successifs contre les positions des groupes rebelles tchadiens qui menacent de renverser le régime d’Idriss Deby, des réactions d’indignation s’élèvent aussi bien au Tchad et en France pour condamner vigoureusement ces interventions qui multiplient.

En effet, selon nos informations, une initiative venant des citoyens français solidaires au peuple tchadien dans sa lutte contre le pouvoir en place, est entreprise pour dénoncer cette ingérence militaire de Paris.

Trois députés français à savoir : François RUFFIN et Danièle OBONO, du parti de la France Insoumise (FI) et l’eurodéputée, Ecologiste, Michéle RIVASI, ont été saisis pour relayer cette question qui risquerait une fois de plus de ternir l’image d’une France, protectrice des dictatures en Afrique et au Tchad. Connus pour leurs prises de positions courageuses contre la politique africaine de Paris, les députés précités sont déterminés à lever le voile cette affaire qui fait couler beaucoup d’encre et de salive dans l’opinion publique.

Cette démarche consiste à interpeller deux personnalités françaises, notamment, Jean-Yves LEDRIAN, Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères, et Florence PARLY, Ministre des armées dont leurs responsabilités ne peuvent être évacuées dans ces raids dans un territoire étranger.

Si cette saisine aboutirait, elle risquerait de mettre en difficultés ces ministres concernés.

Il convient de rappeler que lors d’un point de presse tenu mercredi, la porte-parole du Quai d’Orsay, s’était bornée à dire que les frappes françaises ont été menées à la demande du Tchad, renvoyant les journalistes qui veulent savoir plus d’informations sur les accords de défense entre leurs deux pays, à se référer au communiqué de presse du Ministère des armées.

Makaila.fr