Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad: voeux du nouvel an 2019 du Conseil d'Action et de Solidarité (CAS)

                                                                                    Montauban, le 31 Décembre 2018

Réf:       06/PR/CASC/12/18                                                                                                                   ر :       

MESSAGE DE VŒUX DE L’AN 2019

Tchadiennes tchadiens !

Chers patriotes !

L’an 2018 tire vers sa fin. Elle a était très rude envers notre peuple déjà meurtri par tant de souffrances, que sont la misère, les maladies, la malnutrition, conditionnées un environnement social catastrophique. 

Et, malheureusement encore, ce dernier trimestre 2018 s’est révélé le théâtre d’évènements sanglants, meurtriers, dont le centre de gravité s’est déplacé au Nord, dans le BET. Tous ces malaises, ces affrontements tribaux, ces tueries sont les conséquences directes de la politique de l’état dictatorial et mafieux tchadien, dirigé par les cercles corrompus d’I. DEBY. Que ceux, qui attisent le feu comprennent bien. Ils n’auront rien à gagner sauf que « Rira bien rira le dernier».

Le Conseil d’Action et de Solidarité pour le Changement (CASC), dans sa dernière intervention, avait souligné avec force qu’ « aucune ethnie n’est ennemi d’une autre ». En effet, afficher l’intention belliqueuse qu’est le souhait de décimer l’autre est, vide de bon sens, un leurre ; le mettre en application est un crime contre l’humanité aux conséquences inadmissibles.

Prêcher les dialogues, les concertations, la paix est la seule solution pour notre beau pays le Tchad où toutes les ethnies vivent en parfaite entente, dans la fraternité et dans la solidarité.

Par conséquent, le CASC appelle les différents belligérants à la modération et la retenue des propos guerriers, aux affrontements meurtriers. Car, les morts de part et d’autres sont des tchadiens et en ce sens c’est une perte immense pour le Tchad.

D’autre part le CASC désigne clairement le gouvernement actuel, antipopulaire d’abandon de ses responsabilités dans la gestion, non seulement de la chose publique mais, et malheureusement, à la protection des populations et à la défense du territoire nationale.

Notre beau pays, terre de Toumai et notre vaillant peuple tchadien, sont légués à la merci de tout intrus, voleurs, trafiquants, brigands, terroristes et assassins de tout bord.

Dans ces conditions seul le changement radical de ce système mercantile et l’instauration d’un état de droit, sont de nature à apporter des solutions fiables à l’attente de nos populations.

Tchadiennes, tchadiens !

Chers patriotes !

Au seuil de l’année 2019 notre est espoir est la paix, la solidarité et l’action pour endiguer, une fois pour toute, ce mal incurable qu’est la dictature sous le régime MPS d’I. Deby. Qui nous sème quotidiennement la désolation, l’indignation, les pleurs et les morts.

Toutes nos condoléances aux parents et aux proches de nos vaillants jeunes, tombés sous la férule de ces sals affrontements survenus, ce dernier temps.

Je voudrais, malgré tout, au nom de la Direction du C.A.S.C. et à mon nom personnel souhaiter à toutes le tchadiennes, à tous les tchadiens une bonne année 2019.

A, nos combattants qui se trouvent, victimes de conditions difficiles, de fatigue, de soif, de faim et sous les pluies de balles meurtrières, que le Bon Dieu les protège et que le bon sens, le dialogue, la compréhension et la réconciliation gagnent les cœurs des frères en lieu et en place sur l’esprit revanchard qui gangrène notre société.

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2019

Fait à Montauban, le 31 Décembre 2018

Pour le C.A.S.C. le Président

Prof Dr BACHAR ASSED Mohamed Aguid