Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad: il est demandé à Emmanuel MACRON de différer sa visite au pays d'Idriss Deby
Tchad: il est demandé à Emmanuel MACRON de différer sa visite au pays d'Idriss Deby

                                                             Communiqué de presse

Tchad : le président, Emmanuel MACRON doit différer sa visite pour répondre aux exigences d’une France en colère

Le Comité d’Initiative de protection des droits de l’homme et des Libertés au Tchad (CIPDHLT), a appris par voie de presse et des sources officielles, la visite prochaine du 22 au 23 décembre 2018, d’Emmanuel MACRON, président de la République française.

Notre organisation est révoltée au regard des relations privilégiées qu’accordent de manière successive tous les dirigeants français de toutes obédiences politiques depuis François MITTERAND jusqu’à l’actuel locataire du palais de l’Elysée à un régime tchadien, responsable des lourds passifs sur les questions des droits de l’homme et libertés fondamentaux, de la mauvaise gouvernance, du déficit cruel de la démocratie et de l’Etat de Droit.

Rien ne peut justifier un soutien ad vitam aeternam à un pouvoir décrié  par tous les segments de la vie politique et associative toujours déterminés et mobilisés au Tchad sur tous les fronts de la lutte contre lui.

Le Comité déplore que malgré la fragilité du climat politique, économique, sécuritaire et social qui prévaut au Tchad, le président Emmanuel MACRON, inscrive dans son agenda une visite qui ne correspond pas aux valeurs que prône la France.

Force est de constater que pour le peuple tchadien et français cette visite au Tchad, est inopportune dès lors qu’elle intervienne dans un climat de crise sociale majeure aussi bien dans le pays hôte et en France aussi.

Pour ces diverses raisons, le Comité d’Initiative de protection des droits de l’homme et des libertés au Tchad (CIPDHLT) :

  • Conseille vivement le président Emmanuel MACRON de différer son voyage au Tchad pour répondre aux exigences d’une France en colère contre lui,
  • Exige de la France de cesser d’apporter continuellement un soutien malsain à un régime aux antipodes de ses valeurs,

SOA, le 19 décembre 2018

                                                                                 Le CIPDHLT

                                                                                      La Coordination