Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Les tortionnaires d’Oumar Hissein arrêtés : les scènes des mascarades judiciaires se répètent au Tchad

Sous la pression et la menace réelle d’une manifestation populaire des organisations de la société civile au Tchad suite à la torture jusqu’à la mort d’Oumar Hissein, les autorités tchadiennes ont procédé à l’arrestation des personnes qui l’ont arrêté, brumé, torturé et puis tué atrocement.

Les auteurs de l’arrestation et des tortures d’Oumar Hissein, ont été interpellés, vendredi 28 décembre 2018 à Ndjaména par les autorités tchadiennes. Ils ont même été présentés à la Télévision publique comme d’habitude. Sauf que cette arrestation est la énième du genre parmi tant d’autres cas de viol des filles et femmes, des tortures d’hommes et des citoyens malmenés régulièrement dans un pays où la justice est gérée par Idriss Deby qui instruit les dossiers et les juges ne sont autres que des exécutants et des faire-valoir d’un pouvoir aux abois.

Souvenez-vous de l’affaire Zouhoura ?

Les responsables du viol de cette lycéenne en 2015, ont été eux aussi, interpellés, jugés, prétendument condamnés puis relâchés enfin de compte. La victime, ses proches et soutiens n’ont qu’à leurs yeux pour pleurer.

Au Tchad, il faut s’attendre à tout sauf à une justice impartiale et équitable digne de ce nom.

Makaila.fr