Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Les intellectuels Arabes et Maba interpellés dans le conflit du Dar Ouaddaï
Communique de presse no 02/CAMCP2018
 
La CAM porte à la connaissance de l'opinion nationale et internationale que ce qui se passe  aujourd'hui dans le ouaddaï géographique comme  " guerre " entre les deux communautés soeurs:  arabe et Maba ne trouve aucun fondement ni dans nos traditions ni dans nos cultures moins encore dans notre religion.
 
Les deux communautés sœurs ont vécu des siècles durant sans jamais un jour s'entretuer et elles  continuent par ailleurs par vivre dans la paix ,'l'harmonie, la fraternité , bref elles sont toutzs issues d'un sang commun. Et pour preuve la ville d'Abeche et ses quartiers lesquels  portent jusqu'au jour d'aujourd'hui les noms des guerriers arabes et Maba : Agad Mahamid, Agad Rachid, Djaatinié, Salamat.
 
Voilà notre histoire commune. Celle d'un combat commun contre les conquérants et les colonisateurs hier et contre les prédateurs de la république,aujourd'hui. celle du " Coupe-coupe " où le blanc a égorgé nos parents sans différencier l' arabe de son frère Maba: chefs des cantons,  chefs religieux,dignitaires ,tous ont été abattus et en même temps.
 
Celle d'hier au Darfour où nous nous  combattons main dans la main le régime corporatiste du MPS.
 
Alors cette histoire ci devrait en aucun cas faire l'objet d'une quelconque manipulation de la part de ces jaloux saboteurs aux yeux de crocodiles lesquels ne veulent ni le progrès des arabes ni celui  des Maba. 
 
Cet héritage chèrement acquis et au prix des sangs de nos parents ne doit pas laisser si vite être détruit par des individus prédateurs à cause d'une portion d'un champ dévasté ou d'une tête de bétail abattu ? non.
 
Aujourd'hui tout ce qui se passe est sans nul doute l'oeuvre exclusive du régime en place lequel n' a pour seul soucis que de voir ces deux frères s'entretuer et s'en déchirer.
 
En 2007 ,ce même régime a poussé  les Dadjo contre  leurs frères  arabes et Maba. Mais grâce a la sagesse du Sultan su  Dadjo que  la volonté génocidaire des itno a échoué. Abbo Seid Baush a dit non au combat entre ses frères. Aujourd'hui, il a l'estime de tous. 
 
Nous voudrions aussi que le  sultan du Dar ouaddaï  fasse la même chose: de dire haut et fort  non combat fratricide. Sa responsabilité est interpellée 
ici.
 
D'où  l'objet de cet appel sans précédent. Notre appel va ainsi a directement aux imams, les chefs des cantons , le sultan, et surtout à nos ex camarades se trouvant à l'intérieur ou à l'extérieur se se ressaisir . Nous leur disons  de prendre la  question en main afin de résoudre pacifiquement le différend (s'il y'a différend ) selon nos règles coutumière.
 
Notre appel va distinctement aux intellectuels des deux côtés : ils doivent au moins relier les bonne informations.,celles allant dans le sens de la paix ,de la fraternité, du bon sens et nous leur réitérées afin  l'appel  de ne plus jouer le jeu du pouvoir.  Pour lui,les deux communautés sont des potentielles  ennemis.,il faut qu'ils se écrasent entre elles avant qu'il les  écrase ensuite. Voilà la volonté du pouvoir, Deby.
 
Aujourd'hui avec le réseaux sociaux ,tout peut se communiquer. Alors, communiquons nos valeurs de " Eche wa Labane " qui n'existent nulle part ailleurs. Sauf entre arabe et Maba. Combattons ces manipulations du genre " je suis ouaddaï "- " je suis arabe" - je suis Maba" Qui n'est pas alors Ouaddaï ? Seus l IDI et ses parents.
 
 
Fait a Hadjer Marfeiene le 25 Novembre 2018
 
Le coordinateur
 
Abou Hamdane