Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

La conférence qui a lieu ce samedi 20 octobre à la Fondation Gabriel Péri est organisée par les Patriotes de la Diaspora Tchadienne de France (PDTF) à l’occasion de la venue en France de Mahamat Nour Ahmed Ibedou, le Secrétaire Général de la Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme (CTDDH). La conférence est animée par l’illustre blogueur Makaila Nguebla. Sont au programme les points suivants : « Quel espace pour la société civile au Tchad ? Le dialogue social dans l’impasse la crise sociale persiste ; Les groupes politico-militaires peuvent-ils être des forces alternatives contre le pouvoir actuel ? Pourquoi la France continue-t-elle à soutenir Idriss Deby malgré la récession économique ? » Les autres personnes autour de la table sont Abakar Assileck Halata des PDTF connu pour son passé ‘politico-militare’, Mahamat Saleh Abderahim, activiste exilé en France et Abdelkerim Yacoub Koundougoumi intervenant au nom d’Internet sans frontières, et activiste des PDTF.
Abdelkerim Yacoub Koundougoumi rappelle la censure sur internet au Tchad qui a facilité le « vol de l’élection » en 2016. Il insiste comme Abakar Assileck Halata sur les divisions ethniques et la nécessité d’unité des tchadiens. Le soutien persistant des dirigeants français au régime dictatorial en place est longuement discuté. Une représentante de l’association Survie dénonce la visite récente de Florence Parly et le rôle en 2018 du Président du Sénat français Gérard Larcher.