Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Au Tchad, 41 partis politiques signataires d'une lettre ouverte qui interpelle Idriss Deby sur le processus électoral et le climat politique délètère dans le pays //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad: les enfants de Borkou exclus dans les postes à responsabilité

Le nouveau bureau politique national du (MPS) est une véritable voiture sans moteur à l’image de son chef Mht Zene bada présenté sur une civière devant des magistrats pour détournement des biens biens publics,condamnés et responsabilisés quelques mois plus tard bref le miroir parfait de la gestion catastrophique de notre cher pays Toumai par les MPSistes et les convertis sans convictions politiques.

Aujourd’hui, nous pouvons dire sans un risque de se tromper que le MPS est un parti sans âme et même sans un leadership c’est le reflet parfait d’une voiture sans chauffeur et si eu élections législatives et municipales demain sans pratiquer la  spécialité du système MPS (bourrage des urnes) les frustrations seront interpellatrices même dans certaines régions comme le Borkou considéré comme bastion pendant les périodes électorales et nids d’opposants en d’autres moments.

Chers compatriotes le MPS est un exécutif bicéphale omniprésente Hinda mais aussi un certain Mht Zene bada réputé par les plus corrompus et délinquants financiers en activité ,bref il dirige l’institution MPS comme il l’avait avec la mairie de N’Djamena. Je voudrais relever un autre aspect de cette personnalité sa rancune vis à vis des Anakaza  la plus grande communauté de la région de Borkou dont il est aussi neveu par alliance car sa mère une kamadja de faya.

En effet, le dernier remaniement du bureau politique national (BPN) ne reflète pas du tout l’image du Tchad à cause de sa rancune la communauté anakaza est complètement exclue et les raisons sont l’image de la personnalité aux moralités douteuses bref un pur produit du système MPS.En effet au pays de toumai les protégés de Deby changent de postes aux humeurs du sultan mais les recettes et les ADN restent les mêmes (intacts).

En effet ce Mht Zene bada délinquant financier reproduit les mêmes pratiques que celles qui ont conduit la mairie de N’Djamena aux bords du gouffre financier et traînées,humiliées l’intéressé devant les tribunaux ces pratiques sont la promotion des semis-intellectuels,la pratique du copinage,la corruption et l’achet des conscience bref on y retrouve tous les ingrédients qui nous ont conduit à la crise financière que connaît nôtre pays le Tchad.Alors pour conclure la question qu’on est en droit de se poser est la suivante.Pourquoi la grande et militante communauté anakaza est complètement exclue du bureau politique national et savoir aussi les critères d’éligibilités?certainement pas en terme démographique même pas en terme de militantisme car aux dernières élections Borkou a voté 98% Deby plus que même amdjarass.

La politique d’exclusion des enfants de Borkou ne date pas d’hier ni avec ce bureau des incapables car aujourd’hui, on y trouve aucun anakaza dans les grandes institutions de l’Etat,aucun député,aucun maire,au directeur,aucun ministre aucun préfet bref une exclusion totale mais nous conservons toujours notre dignité,notre honneur et notre fierté et estime de soi

Pour finir mon cher neveu Zene bada je conviendrais avec vous que le système MPsiste consiste et consistera à remplacer les imbéciles par les incapables et le lendemain on mobilisera les partenaires sociaux,la presse et les bailleurs pour dire tout simplement que les caisses de l’Etat sont vides à cause certainement de la chute du prix du baril de pétrole 
 
Abakar Arami nokous depuis Bruxelles