Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Médias au Tchad- Reporters Sans Frontière (RSF) est préoccupé par le risque élévé qui pése sur les journaux tchadiens indépendants menacés de fermeture. L'Organisation a appellé la HAMA à renoncer à ces sanctions qui ne se justifient pas // La candidature à la présidentielle 2021 du Maréchal Idriss Deby contestée dans un mémorandum signé par plusieurs partis d'opposition au Tchad qui appellent ce dernier à renoncer à se présenter //

Archives

Publié par Mak

Mahamat Zène Hissein Bourma rattrapé par l’affaire des bourses d’études de l’ISM du Maroc

Selon des sources dignes de foi, en juin 2015, le Royaume marocain avait accordé des bourses à cent (100) étudiants tchadiens destinés à être formés à l’Institut Supérieur de la Magistrature (ISM).

Sur les cents (100) candidats, les dix (10) avaient reçu un traitement spécial de la part du royaume chérifien c’est-à-dire ils ont décidé d’assurer leurs voyages avec des moyens propres mais en ayant obtenu la promesse des autorités tchadiennes d’être remboursés très rapidement. Contrairement aux quatre-vingt-dix (90) autres qui n’ont pu quitter le Tchad faute des moyens. Ils ont ainsi perdu la bourse définitivement.

Le problème qui heurte l’opinion et frise le ridicule,  la somme qui devrait revenir à nos futurs magistrats ne leur a pas été décaissé par le Trésorier Payeur Général de l’époque qui n’est autre que  Mahamat Zène Hissein Bourma. Il a détourné fameuse bagatelle de 201. 000. 000 fcfa.

Certains étudiants ont fini leurs études et envisagent sûrement d’engager des poursuites contre le nommé Hissein Bourna, protégé du régime tchadien.

Ci-joint le bon de caisse

Affaire suivre