Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Médias au Tchad- Reporters Sans Frontière (RSF) est préoccupé par le risque élévé qui pése sur les journaux tchadiens indépendants menacés de fermeture. L'Organisation a appellé la HAMA à renoncer à ces sanctions qui ne se justifient pas // La candidature à la présidentielle 2021 du Maréchal Idriss Deby contestée dans un mémorandum signé par plusieurs partis d'opposition au Tchad qui appellent ce dernier à renoncer à se présenter //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Lettre ouverte au président de la république du Tchad concernant le congrès de la CNCJ
 
Monsieur le président de la république je m'adresse à vous aujourd'hui en tant que jeune soucié de l'avenir du tchad et de sa jeunesse.
 
Je vous interpelle aujourd'hui pour vous notifier sur la situation de la jeunesse au sein de l'unique organe représentatif des jeunes que vous avez tant enchéris.
 
Monsieur le président vous avez confié à certains personnes friponnes de réconcilier les jeunes, mais détrompez-vous! Ils nous ont divisé en cultivant le favoritisme et l'impunité au sein de la CNCJ comme l’a démontré le fameux congrès du 21 au 23 mars 2018 tenu au ministère des affaires étrangères et nous sommes plus que meurtris et abasourdis sur les méthodes néfastes et anti-patriotiques préconisées par les organisateurs du congrès.
 
Monsieur le président nous vous demandons d’œuvrer pour la réconciliation des jeunes comme vous l'avez toujours voulue, annuler le congrès, présider vous même où confier a des personnes dignes de superviser les élections pour redonner espoirs aux jeunes.
 
Faites - le pour l'idéal du Tchad, faite-le pour la réconciliation des jeunes , Faites -le pour l'inclusivité,  Faites les pour la démocratie, faites- le pour la justice sociale.
 
Pendant plus de 27 ans, Monsieur Le Président, nous vous avons contredit, contesté, critiqué , voire détesté, quelque fois transgressé. Il en va de votre grandeur ainsi que de votre crédibilité.
 
Que l’on vous aime ou que l’on ne vous aime pas, il faut se rendre à l’évidence vous conduisez les affaires du Tchad donc c'est par devoir que nous agissons.
 
                                      Mahamat Touka 
 
         Changé des affaires publiques du COPAT