Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Médias au Tchad- Reporters Sans Frontière (RSF) est préoccupé par le risque élévé qui pése sur les journaux tchadiens indépendants menacés de fermeture. L'Organisation a appellé la HAMA à renoncer à ces sanctions qui ne se justifient pas // La candidature à la présidentielle 2021 du Maréchal Idriss Deby contestée dans un mémorandum signé par plusieurs partis d'opposition au Tchad qui appellent ce dernier à renoncer à se présenter //

Archives

Publié par Mak

Le conseiller et chargé d’affaire du Tchad à Tripoli arrêté à Ndjaména

Selon des sources bien informées, Haroun Bachar Naman qui occupe le poste de Conseiller et Chargé d’affaire de l’Ambassade du Tchad à Tripoli en Libye, a été arrêté depuis deux semaines à Ndjaména par les renseignements tchadiens.

Il lui a été reproché d’être de connivence avec des milices se trouvant en Libye et complice du Mouvement pour la Justice et l’Egalité (MJE), groupe rebelle darfouri, opposé au régime central de Khartoum. Autres griefs imputés à Haroun Bachar, ce sont ces relations avec la rébellion tchadienne de l’UFR dont les éléments sont également à Tripoli.

Le diplomate est aussi accusé d’avoir autorisé d’héberger dans la résidence de l’Ambassade du Tchad à Tripoli, un certain Bichara Abdiguine, représentant du JEM en Libye.

Nos sources nous informent aussi que l’intéressé ne sait ni lire ni écrire en arabe et en français, il est curieux que le Tchad nomme un tel individu à un poste qui requiert un parcours professionnel et une carrière diplomatique.

Le nouveau ministre des affaires est interpellé sur la question d’attribution des postes à responsabilité par complaisance au profit des incompétents au Tchad.

Makaila.fr