Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

DITES NON  NON ET NON   AUX PAGNES DU 8 MARS 2018 AU TCHAD

Par son achat vous augmentez votre pauvreté pour augmenter la richesse de celles qui sont déjà riches.

 

Femme du Tchad, depuis vingt-huit ans ;

Chaque année on vous fait fêter la semaine dite de la femme Tchadienne ;

Chaque année on vous fait acheter les pagnes commémorant cette semaine ;

Chaque année on vous fait défiler sous le soleil torride en chantant la gloire des ceux et celles qui vous spolient ;

Chaque année on vous dit que votre condition de vie va changer.

 

Mais, sachez que tout cela s’appelle : démagogie, arnaque, mensonge et tromperie !

 

Chaque fois qu’il y a une nouvelle épousée dans le harem du chef de l’État de votre pays, un décret est vite diffusé sur les ondes de la radio et de la télévision nationales.

Un décret présidentiel qui vous annonce la nomination d’une Première Dame.

Combien vous en avez de premières dames décrétées depuis 28 ans ?

Laquelle d'entre elle a changé le court de votre vie ?

 

Ainsi, le plus sournoisement, le pays va avoir officiellement une vice-présidente qui va être au-dessus de l'exécutif et même du premier des ministres.

 

Cette nouvelle venue, elle-même, vous rabâchera une logorrhée indigeste pour vous dire à coup de « mes sœurs » par-ci mes « mes sœurs » par-là, qu’elle est votre maman et qu’elle va prendre votre situation à bras le corps et que son époux va faire disparaître vos souffrances et celui de vos filles :

  • la violence sexiste que vous subissez sera désormais bannie,
  • l’excision, coutume d’un autre âge, ne sera plus pratiquée
  • la déscolarisation, les mariages précoces et /ou forcés seront supprimés.
  • vous aurez des crédits et deviendrez des grandes auto-entrepreneuses
  • l’égalité entre femme homme sera désormais instaurée ...
  • la polygamie, pratique d’un temps révolu, ne sera plus.  (Oubli ou hypocrisie ? elle-même n'est-elle pas dans cette configuration ?).

 

Toujours plus fort, les promesses fusent et sont multiples. Elle vous construira un hôpital pour la mère et l'enfant, des châteaux d’eau à gogo, vous aurez l’électricité partout, des logements, des centres de soins, des écoles pour vos enfants, des routes bitumées pour circuler etc (démagogie, arnaque, mensonge et tromperie)

 

Mais voilà, rien de tout cela. Sauf les discours lénifiants, les quelques boites de conserves distribués çà et là. Et surtout un enrichissement époustouflant.

 

Oui, les pagnes sont commandés par les grandes Dames militantes zélées du MPS sous le patronage de la première dame décrétée. Les prix auxquels vous les achetez sont, bien sûr, majorés. Alors, posez-vous les bonnes questions suivantes :

 

1- Qui empoche les bénéfices ? Vous le savez !

2- Qui sont les femmes auto-entrepreneuses ? N’est-ce pas celles qui roulent dans les grosses voitures 4 × 4, les V8, et les Mercedes aux vitres teintées ?…

3- Qui sont celles qui voyagent et commercent entre Dubaï, Caire, Ankara …Vous les voyez. Est-ce qu’elles vous ressemblent ?

4- Où ces femmes mettent -elles au monde leurs enfants ? 

Vous le savez mais, je vous le dis quand même. C’est en France à l'hôpital américain de Neuilly ou dans les cliniques du quartier chic du 16 arrondissements de Paris, aux États-Unis d’Amérique. Aujourd’hui la mode doit être les hôpitaux des pays du Golfe.

5- Savez-vous où elles et leurs familles se soignent ? À l’étranger dans les mêmes hôpitaux.

6- Elles vous disent qu’elles vous ont offert l'hôpital de la mère et de l'enfant.

Posez-leur la question où ont-elles trouvé l'argent ?

 

Si ce n'est pas celui offert, pour vous, par les organismes internationaux, à travers votre pays. Sachez que ce genre d’hôpital est offert à plusieurs autres pays pauvres dans le monde. Encore une mystification grotesque.

 

Voilà mille raisons pour dire NON, NON ET NON AUX PAGNES DE LA SERVITUDE.

 

Car, en vous vendant ces pagnes, les femmes du pouvoir prennent l’argent aux travailleuses pauvres que vous êtes pour se donner à elles-mêmes, oisives couvertes d’or. Elles prennent aux affamées, que vous êtes, pour se donner à elles, personnages repus, vivant sur le dos de la république et du peuple.

 

Ce pouvoir parasite, c'est vous, avec votre petit salaire de fonctionnaire, avec votre sueur, qui le gavez.

 

Femme du Tchad, rendez-vous compte qu’il y a des femmes dans notre pays qui creusent les termitières pour chercher des graines afin de tromper la faim de leurs enfants.

 

Savez-vous cela ? Si vous saviez ce qui se passe, alors, aucune de vous ne devrait acheter cette année, les pagnes du 8 mars commandés par ces nanties couvertes d'or. Elles sont déjà archi-riches, ne leur donnez pas le peu que vous n’avez plus depuis les 16 mesures de la honte. Dites leurs de rapatrier le fruit de leurs vols placés à l’étranger.

 

Oui je rejoins DADJI Rahamat Ahmat, MAMADIBEYE, DIORANG, Linda SHEY, Roh DIONLAR …

Je boycotte le pagne du 8 mars, je ne l’achète pas, je ne le porte pas.

FEMMES TCHADIENNES FAITES COMME NOUS

 

Aux nanti-e-s du Tchad, je vous offre ce message de Victor Hugo à méditer

« Grâce pour les pauvres ! Vous alourdissez l'impôt au profit du trône.

Prenez garde aux lois que vous décrétez. Prenez garde au fourmillement douloureux que vous écrasez. Baissez les yeux. Regardez à vos pieds. O grands, il y a des petits ! Ayez pitié. Oui ! Pitié de vous ! Car les multitudes agonisent, et le bas en mourant fait mourir le haut. La mort est une cessation qui n’excepte aucun membre.

Quand la nuit vient, personne ne garde son coin de jour. » (L’homme qui rit)

 

Marguerite Odile Kabatchang

Boycott du pagne du 8 mars 2018

Février 2018