Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Urgent-Tchad-Niger-Libye: plusieurs opposants armés tchadiens détenus au Niger, la CTDDH redoute leur extradion vers le Tchad où leurs vies sont en danger (communiqué de presse de la CTDDH)// La famille Hissein Bourma dans le collimateur de Donald Trump//

Géo-localisation

Publié par Mak

Le Comité de Suivi de l’Appel à la Paix et à la Réconciliation (CSAPR) publie un rapport sur le projet de réformes au Tchad : « Les réformes institutionnelles : entre ambitions partisanes et unité nationale ». Le rapport formule un certain nombre d’inquiétudes et de propositions.

Depuis l’annonce d’un processus de réformes institutionnelles par le président Déby, un groupe de travail a été mis en place afin de faciliter la participation de la société civile et de donner « un avis citoyen » sur le sujet.

Le Comité de Suivi de l’Appel à la Paix et à la Réconciliation, organisation partenaire du CCFD-Terre Solidaire, anime le débat public pour tout ce qui a trait à la consolidation d’une paix durable au Tchad. Il a déjà produit plusieurs études partagées avec le public, notamment celles sur les partis politiques au Tchad (2012), sur les politiques françaises et européennes au Tchad (2014) et plus récemment sur les questions d’insécurité alimentaire comme risque sur la stabilité du pays (2017).

Ce dernier rapport a pour objectif de contribuer à la gouvernance démocratique et à la consolidation de la paix au Tchad en apportant des éléments d’analyses ainsi que des propositions.

Ce travail s’est nourri de dialogues avec un ensemble de leaders politiques, d’élus, de leaders religieux, membres de la société civile, administrateurs, citoyens autour des questions suivantes : 

  • Dans le contexte de crise sociale, économique et politique que traverse le pays, suffit-il de reformer pour aboutir à de profondes mutations de la vie publique tchadienne ?
  • Quelles sont les conditions optimales à remplir pour opérer une réforme consensuelle ?
  • Sur quoi porteront précisément les réformes ?