Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad-France-Suite à la révélation faite sur le cas du Pr IBNI OUMAR MAHAMAT SALEH, Jean-Luc Mélenchon, leader de la France Insoumise interpelle Jean-Yves Le Drian //

Archives

Publié par Mak

Que cherche Djido Sabre Fadoul derrière la mairie de Biltine ?
Pour la troisième fois consécutive que  Habib Adoudou, maire élu par la majorité, soit la cible de la rancœur d'un Djido.
 
La première mission était eff pour ceux qui ne sont pas de Biltine, l'histoire de la rancœur de
Djido remonte il y a 5 ans avec l'échec de la candidature aux premières élections communales de son candidat et oncle Hassan Baba.
 
Hassan Baba  s'est présenté au poste de maire face à Mr Habib Adoudou mais son passé d'ancien agent de la tristement célèbre DDS,, l'a officiellement recalé malgré l'insistance de son neveu de ministre et chef de file  du  "MPS". Dèpuis lors Djido n'a pas du tout digéré cette défaite et veut coûte que coûte régler ses comptes à quelqu'un qui ,d'ailleurs a beaucoup fait pour la voirie de la ville. Et Cela est reconnu même par ses propres affidés.
Le premier contrôle était effectué par ses propres soins lorsque il était ministre de contrôle d'Etat. Mais, en vain, Habib est sorti blanc comme neige. Et, le chef de la mission a recommandé sa décoration. chose qui a fortement agacé l'instigateur du contrôle qui
d'ailleurs a chanté à l'avance à ses soutiens la tête de son supposé ennemi.
 
Restant sur sa logique, celle de noyer coûte que coûte Habib, le représentant en France de l'aile radicale du mouvement de Abass Koti fait appel à l'expertise de l'un des leurs alliés du mouvement de Maldoum Bada Abass  comme aux premières heures du MPS pour combattre
Idriss Deby :Mht Zene Bada Zene, riche alors de ses expériences de la défunte DDS, monte une
fiche pour justifier sa descente sur Biltine.
 
Aussitôt arrivé, aussitôt trouvé !  Habib a commis une crime politique.  Il a assassiné le MPS: Aucun des militants des partis politiques d'opposition se trouvant à Biltine n'a pas été acheté par
l'argent de la mairie. Quel horrible crime ?  Peut être ce délit ne peut se retrouver que dans l'un des chapitres du doctorat de Djido.
Sinon nulle part.
 
Le résultat. Habib cède sa place à des sous mains de Djido ,en la personne de Oumar Ousmane.
 
ce dernier ,dès sa prise de fonctions,  n'envisage pas outre mesure que celle suivre aux pas les pas son mentor, Djido.  Voler les recettes et c'est tout.
 
Le mal fut tel que le protégé de Djido ne s'en soucis pas trop pour dilapider les maigres recettes que génère  la mairie. Il en finit enfin par gagner la maison d'arrêt de Biltine au motif d'en avoir
détourné la somme de 110 millions de FCFA.  Affaire qui a davantage diminué la trop faible popularité de Djido devant ses soutiens restés sur place.
 
Ne sachant que faire, Djido comme un chien en enragé ,mobilise ci et là ses supporters pour ainsi aller se ressembler devant le ministère de l'intérieur et accuser pour autant le gouverneur et le préfet d'être les manipulateurs des conseillers ayant contrôlé son maire.
Peine perdue.
 
Pourtant, les conseillers mandatés pour l'audit sont tous de son camp. Et, c'est à partir de leur rapport que le procureur de Biltine a quant à lui l' écroué pour Détournement,faux  et usage de faux.
 
Après avoir être mis au Gnouf que les mêmes conseillers et ceux dit neutres se sont mis tous d'accord pour accorder pour une deuxième fois leur confiance à Habib Adoudou afin de mieux gérer la ville dans le seul intérêt supérieur de la mairie en dépit de l'insistance de Djido.
 
Maïs tout cela n'était pas du tout du goût . Tu tiens mordicus sur sa position de noyer à tout prix Habib.
 
Alors, il se retourne vers le Karbatou Senoussi de L'IGE pour lui offrir ses soins.  Ainsi, Il envoie sur place une mission pour contrôler uniquement la mairie. le résultat : un deuxième choc. Le
temps était mal choisi. Habib n'a hérité que le chaos laissé par
Oumar.
 
Ce qui nous intéresse pour le moment d'ailleurs,ce qui étonne c'e n'est plus la descente de la commission de l'IGE sur Biltine  nous savons d'avance qu'elle incrimina de plus en plus Oumar. Puisque au vu de ce qui est passé sous oumar, il aura toujours des surprises.
Mais,le plus marrant, c'est évidemment ,c'est sa manière de traiter de façon partiale les choses.
 
Elle est mise ,je pense , c'est pour assainir l'administration tchadienne de façon équitable et équilibrée et non d'être un machin sous les ordres des farfelues féministes connus de tout le Biltine à l'image de Djido Halawa des années 1989 du Lycée Elhadj Hissein Habre
de Biltine.
 
Sinon comment comprendre que dans tout ce qui se passe aujourd'hui comme vol sous les yeux de l'IGE et au grand dam de Deby ici à Ndjamena, a-t-on besoin de se voiler le visage et courir derrière le vide là-bas loin à Biltine ?  Pour distraire qui ?  Est ce tout ça
c'est pour laver Oumar Ousmane ?  Avec langage ?  Sur quel modèle ?
Avec quel argument ?
Autant des questions que seul l'ancien agent de la Banque Agricole du Tchad serait en mesure de répondre ?
 
Au vu de ce qui marche au sein de l'IGE, nous ne pourrions dire que pour le moment elle a  des pains sur la planche tant  qu'elle se reconnaisse comme un bras armé des Zakhawa qui, les manipule et l'oriente comme se fut le cas de Biltine.
 
Pour autant,  a-t-elle besoin aussi d'aller à Biltine pour combattre à la place de Djido quand on sait déjà que tout le faux pour lequel est mise s'y trouve ici à Sabangali ? Avec ASF  Dans son ministère. Dans sa maison.  Partout où il est passé.
 
Cependant, si le karbatou est aveuglé par le feu de son atelier ,alors nous lui montrons là où il fallait mettre le fer.: l'ENA et non à Biltine.  Aux ministères où pullulent tant des diplômés sans
qualification qui sont pour la plupart de l'ethnie de Sabre Fadoul.
 
Dans cette institution de formation de cadres tchadiens, Djido a responsabilise tous ceux qui ont des ennuis avec la justice :Moussa et Moussa pour ne citer que ceux là.
 
En outre, nous reviendrons demain et par épisodes sur le parcours ambiguë de Djido et son faux et laisserons maintenant la tâche ou les soins à son chien de chasse (IGE) de situer les tchadiens par rapport d'abord à son diplôme de doctorat, ensuite à sa maison et enfin à ses
fortunes...
 
Nous ne pourrions vous quitter sans vous annoncer la Bonne Nouvelle !
 
Ans, nous donnons donc un avant goût aux Biltinois que désormais les Djido sont partis de Wadi Fira.  ils sont partis tomber de leur propre gré dans la gueule des loupes d'Amjeress  .Désormais, tous les Zakhawa feront partie des la région d'Amjeress et non de Wadi Fira.  Donc
Biltine sans virus.
 
Ouchar Adoum
Depuis Ndourouk Gharib, Biltine.