Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:l'ADAC dans le collimateur de l'IGE- Epinglée par l'Inspection Générale d'Etat) pour des malversations financières, l'ADAC détourne l'attention de l'opinion et accuse une compagnie aérienne privée inoccente //

Géo-localisation

Publié par Mak

Un contre-sommet s’impose comme une alternative à la conférence des bailleurs de Paris
COMMUNIQUE DE PRESSE
 
Un contre-sommet s’impose comme une alternative à la conférence des bailleurs de Paris
 
Préoccupés par la conférence des bailleurs de fonds, initiée par les institutions financières pour soit dit en passant, aider,  le Tchad, les activistes, la diaspora tchadienne, les leaders de la société civile et
des responsables politiques tchadiens venus de Ndjaména, envisagent d’organiser à Paris, une série d’activités pour éclairer l’opinion publique nationale et internationale sur les objectifs inavoués qui motivent cette rencontre.
 
En effet du 7 au 8 septembre 2017, se tiendra à Paris une table-ronde qui réunira le gouvernement du Tchad avec ses principaux bailleurs de fonds tels que la Banque Mondiale, l’Union Européenne ou encore les grandes puissances.  
 
Il s’agit de trouver des financements de l’ordre de 4 milliards de dollars afin d’abonder le Plan national de développement (PND) 2017-2021, qui doit, théoriquement, permettre à ce pays du Sahel, 186ème sur 188ème au classement de l’indice de développement humain (IDH), de sortir de son sous-développement structurel et endémique.
 
Gouverné depuis 27 ans  d’une main de fer par un dictateur sanguinaire, Idriss Deby Itno, le Tchad a bénéficié d’une manne de plus de 13 milliards de dollars en une dizaine d’années d’exploitation de son pétrole. À cela s’ajoutent des financements conséquents de la part des bailleurs, qui eux aussi n’ont pas permis d’améliorer les indicateurs de développement. Différents rapports montrent qu’en réalité, la manne pétrolière et l’aide au développement ont été détournées au profit du clan au pouvoir, quand elles n’ont pas été investies dans l’achat d’armes destinées à faire taire toute voix discordante. 
 
Tout cet argent n’a nullement bénéficié à la population, qui manque de tout et ne bénéficie quasiment pas d’accès aux soins ou à une éducation de qualité. 
 
Plusieurs responsables associatifs français et africains soucieux de la situation qui se détériore au Tchad, vont prendre la parole pour interpeller l’opinion publique internationale sur les dérives autoritaires du régime tchadien qui bénéficie de la nonchalance de celle-ci et abusent de la générosité des bailleurs de fonds.
 
Celle-ci a pour but de dénoncer le blanc-seing accordé par la communauté internationale à Déby, de mettre un terme au détournement de l’argent public et de proposer des pistes crédibles de développement.
 
Elle aura lieu :
    Le mercredi 6 septembre 2017 à partir de 18h30
    Au 7 rue de l’Echelle,75001-Paris
    Métro, ligne 1 station –Palais Royal
    A la Salle Palazzo du Normandy Hotel 
A cet effet, toute la presse nationale et internationale est cordialement invitée à prendre part à ce contre-sommet.
 
Paris, le 03 septembre 2017