Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:l'ADAC dans le collimateur de l'IGE- Epinglée par l'Inspection Générale d'Etat) pour des malversations financières, l'ADAC détourne l'attention de l'opinion et accuse une compagnie aérienne privée inoccente //

Géo-localisation

Publié par Mak

Non au surendettement sans amélioration des conditions de vie de la population tchadienne !

CTDDH, AFDCPT, MCPL, AJDLCAT, AJNDRPET

66267981, 66294085, 66377105, 66 727794, 66222325

 

 

 

Communiqué de presse

Non au surendettement sans amélioration des conditions de vie de la population tchadienne !

 

Le Gouvernement de la République du Tchad, dans sa vision de faire sombrer le peuple tchadien dans la misère organise une table ronde à Paris (France), du 6 au 8 Septembre 2017, avec ses principaux bailleurs de fonds. Selon les organisateurs, ses assises se tiennent dans l’optique de mobiliser le financement à hauteur de 7000 milliards de francs CFA. Pour soit disant mettre en œuvre le plan National de Développement (PND) 2017-2021, qui devrait théoriquement permettre au Tchad de juguler la prétendue crise économique.

Nous, organisations de la société civile signataires ci-dessus sommes perplexe :

  • Considérant les dispositifs de détournement de fonds qui seront éventuellement débloqués par les bailleurs ;
  • Considérant les échecs successifs des Plans Nationaux de Développement de 2003-2006 et 2013-2015;
  • Considérant la nouvelle tentative marquant la volonté des autorités Tchadiennes de faire peser encore une fois de plus une dette gratuite aux Peuples Tchadiens;
  • Exprimant notre inquiétude qu’une frange importante de fonds à lever seront éventuellement drainer vers les Paradis Fiscaux ;
  • Considérant la dette intérieure cumulé à environ 11 000 milliards de F CFA;
  • Considérant les contrats de dupe que le gouvernement Tchadien auraient signé avec ses partenaires bilatéraux alourdissant la dette sur les paisibles citoyens, le cas de Glencore sans oublier la Chine, le Fond Mondial International (FMI), la Banque Mondiale, etc.
  • Convaincu que les fonds à mobiliser seront sans enjeux dans la vie de la population tchadienne.

Nous, organisations de la société civile précités demandons aux bailleurs de respecter le Peuple Tchadien en refusant de souscrire à cette gigantesque supercherie. Ainsi de concert avec les tchadiens diaspora et d’autres partenaires à Paris, justifions la tenue de l’Alter-conférence qui sera organisée, le 06 Septembre 2017 en vue de faire échec à cette vaste mise en scène qui consiste à enrichir le régime de Déby avec ses courtisans, et appauvrir davantage le peuple Tchadien.

 

Nous attirons l’attention des bailleurs de fonds, que les deux (2) Plans Nationaux de Développement 2003-2006 et 2013-2015 n’ont faits l’objet d’aucune évaluation. Et l’actuel Plan National de Développement, n’a fait également l’objet d’une validation nationale, aussi, demandons aux bailleurs de fonds de cesser de cautionner la torture prolongée des tchadiens en finançant un tel Plan National sans garantie de gestion, de démocratie, du respect des Droits l’Homme et les tiendrons pour responsable de ce qui adviendra.

Fait à N’Djaména, le 5 Septembre 2017

 

Les organisations signataires