Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:l'ADAC dans le collimateur de l'IGE- Epinglée par l'Inspection Générale d'Etat) pour des malversations financières, l'ADAC détourne l'attention de l'opinion et accuse une compagnie aérienne privée inoccente //

Géo-localisation

Publié par Mak

Grénoble: l'association franco-tchadienne appelle la communauté internationale à soutenir le peuple tchadien

Association GOUMOUFOUK-Justice-Partage

  Contact.goumoufouk@yahoo.fr

87 bis rue Mallifaud, 38100 GRENOBLE

 00 33 63 15 15 788

00 33 75 34 48 568

 

Communiqué de presse_2_14/09/2017

Arrestations arbitraires et abusives au Tchad.

 

 L’association Goumoufouk, dénonce l’arrestation de Benoit Joseph Betoloum  (journaliste et directeur de la radio KAR UBA) le 13/09/2017 par le commissaire Mahamat Saleh Malick. Il lui a été reproché de refuser de fournir un enregistrement sonore contenant des sources pour un reportage à la police.

  Cette nouvelle entorse à la liberté d’expression  démontre l’absence des droits humains fondamentaux au Tchad, où les manifestations pacifiques de l’opposition au gouvernement sont systématiquement interdites et où les menaces, pressions et arrestations touchent toutes celles et ceux qui dénoncent les exactions du gouvernement et de ses ramifications. 

Soulignons que Maydine Babouri, journaliste enlevé par l'Agence Nationale de sécurité (ANS) de Idriss Deby le 30-09-2016 et torturé pour avoir publié une vidéos critiquant  la mal gestion du régime de MPS sur la crise économique tchadienne. Il a par la suite été transféré au centre de détention de Koro-Toro où sont incarcérés les opposants politiques d'Idriss Deby.

 Laoukein Medard, maire de Moundou (destitué de son mandat en juin dernier) et candidat à la présidentielle de 2016, arrêté le 13/07/2017 et mis en examen le 17/07/2017 sous les accusations de « détournements de biens », « usage illicite de biens » et « complicité » sans que des sommes précises ou des faits clairs soient avancés. L’audience à huis-clos déterminant sa mise en examen s’est déroulée alors que le quartier du tribunal était bouclé par la police. Il  aurait subit une tentative d’empoisonnement en prison.

  Nous souhaitons donc  la libération de Mr Betoloum ainsi que de tous les prisonniers politiques actuellement détenus. Nous appelons également toutes les associations membres de l'intérieur et de l'extérieur à la mobilisation pour soutenir le peuple Tchadien qui vit muselé par le régime de Mr Deby depuis 1997. Et que la communauté internationale soit au côté du peuple tchadien.

                                                                        Fait à Grenoble le 15-09-17 

  Président Abdelbassit Abdelkerim Dago

   Trésorier Louis Roché