Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Urgent-Tchad-Niger-Libye: plusieurs opposants armés tchadiens détenus au Niger, la CTDDH redoute leur extradion vers le Tchad où leurs vies sont en danger (communiqué de presse de la CTDDH)// La famille Hissein Bourma dans le collimateur de Donald Trump//

Géo-localisation

Publié par Mak

Moussa Faki Mahamat,crédit-photo (le monde)

Moussa Faki Mahamat,crédit-photo (le monde)

Cinq(5) mois après sa prise de fonction à la tête de la Commission de l’Union africaine (U.A), l’ancien ministre des affaires étrangères du Tchad, Moussa Faki,  fait l’objet des lourds soupçons d’avoir reformé des véhicules de l’Etat à de fins personnelles.

Moussa Faki Mahamat, ancien ministre des affaires étrangères et actuel président de la Commission de l’Union africaine (UA) est éclaboussé dans un scandale  de 624 véhicules de l’Etat tchadien, destinés au Ministère des Affaires Etrangères lorsqu’il était à la tête de ce département.

Selon nos sources 634 véhicules de services appartenant au Ministère des affaires étrangères ont disparu du parc. Dr Haoua Outman, actuelle Secrétaire Générale d’Etat aurait même demandé d’explications mais elle n’a obtenu aucune réponse. D’autres sources nous signalent que c’était le Président Idriss Deby lui-même qui aurait dissuadé Mme Haoua Outman de laisser tomber cette affaire des véhicules parce qu’il avait estimé en son temps que l’ancien ministre des affaires étrangères du Tchad, était candidat au poste de la présidence de l’UA et qu’il inopportun de soulever cette affaire.

Du côté du M.A.E, tchadien, plusieurs chauffeurs auraient laissé entendre que certains véhicules ont été aperçus chez des membres de la famille de l’ancien ministre ou mis en vente dans l’une de ses stations.

Cette affaire gêne l’Inspection Générale d’Etat qui éviterait de crever l’abcès  pour ne pas salir Moussa Faki, digne fils du pays porté à la tête de la Commission de l’institution panafricaine par une tricherie des Etats.

Ce dossier  de 634 véhicules semble aussi embarrasser le chef de l’Etat tchadien qui avait affirmé à maintes reprises qu’il ne protégerait face à l’IGE.

 Que vont faire les partenaires au développement qui  soutiennent  le Tchad dans le cadre de coopération bilatérale et multilatérale ?

 

Makaila.fr