Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:l'ADAC dans le collimateur de l'IGE- Epinglée par l'Inspection Générale d'Etat) pour des malversations financières, l'ADAC détourne l'attention de l'opinion et accuse une compagnie aérienne privée inoccente //

Géo-localisation

Publié par Mak

Moundou en état de siège: l'opposition tchadienne appelle à l'extrême vigilance la population locale

REPUBLIQUE DU TCHAD                                              UNITE-TRA VAIL-PROGRES

OPPOSITION POLITIQUE

LE CHEF DE L'OPPOSITION

COMMUNIQUE DE PRESSE N'006/COP/2017

Après la mission historique des chefs de partis politiques de l'opposition à Moundou du 05 au 06 août 2017, nous tenons à porter à l'attention de l'opinion, pour les denoncer, les anomalies dans le comportement des forces dites de sécurité. Au cours de leurs interventions plus musclées, avec l'intention, sur ordre de la hiérarchie de porter atteinte à l'intégrité et à l'honorabilité des membres de la délégation, les agents de la police se sont particulièrement singularisés.

Ainsi :

1 — Environ 16 appareils de téléphone ont été subtilisés et emportés, sans procès verbal de saisie. A ce jour, ils n'ont pas été restitués à leurs légitimes propriétaires. Il est à noter que les téléphones portables sont devenus, de nos jours, un moyen essentiel de communication sociale et professionnelle. Priver un citoyen de la jouissance de son téléphone constitue une atteinte grave aux libertés qui ne saurait être impuni.

2 — D'autres effets personnels tels que des tshirts ont aussi été subtilisés et ont pris une direction inconnue. D'autre part, toute personne rencontrée à Moundou vêtue d'un tshirt avec la photo de Monsieur LAOUKEIN KOURAYO Médard se voit arracher son habit. Cela constitue un acte dégradant et humiliant.

3 — Enfin, Monsieur Bruno GUELKORT, Artiste Peintre et Sérigraphe, après de multiples tracasserie des agents de l'ordre, a été finalement arrêté ce jour, détenu en cellule et son matériel de travail saisi illégalement. On lui reprocherait la fabrication des tshirts portant l'effigie de l'ancien Maire de Moundou. Ce qui précède confirme que la ville de Moundou est en état de siège et est soumise à un état d'exception qui ne dit pas son nom.

II est recommandé à la population une extrême vigilance et de ne pas tomber dans les pièges de la provocation que les autorités locales tendent pour justifier un plan de massacre mis au point de longue date.

 

                                              N'Djaména, le 07 août 2017

 

Lire le communiqué