Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:l'ADAC dans le collimateur de l'IGE- Epinglée par l'Inspection Générale d'Etat) pour des malversations financières, l'ADAC détourne l'attention de l'opinion et accuse une compagnie aérienne privée inoccente //

Géo-localisation

Publié par Mak

Ngueto Tiraina Yambaye,

Ngueto Tiraina Yambaye,


Objet : VISION 2000ZERO LE TCHAD QUE NOUS VIVONS !


Mr le Ministre, Chers organisateurs associées de la Table Ronde sur le financement du programme national du développement (PND) 2017-2021, du 06 au 8 septembre à Paris, dénommé « Investir au Tchad »…
Ceci est, en réponse à votre communiqué de presse du 16 août 2017 diffusé sur le net.


Mr le Ministre, j’ai été désagréablement surpris de lire un communiqué de presse creux de sens, et qui n’a rien de véridique ni de commun avec ce que vous êtes (Gouvernement), ce que vous faites (compétences) et ce que, peut-être vous feriez (volonté)!


En effet, voici un exemple concret : j’ai été hier le 22 Août, avec la délégation de la Commission parlementaire Développement Rural et Environnement, visité l’Usine de production Réchaud toumai (le réchaud à pétrole made in Chad) en arrêt, https://www.youtube.com/watch?v=6stkL1XJTuI du jeune promoteur Mahamat nour Abakar.

J’ai été ému en écoutant l’histoire et les déboires du jeune créateur qui avait investi tant d’argent (plus de deux cent millions FCFA) , tout son intelligence et son amour pour son pays, en inventant dans la douleur de la recherche & développement, un équipement d’énergie domestique, comme solution alternative aux coupes abusives des bois dans son pays. Mais,…malheureusement pour lui, il s’est vu par la suite dépouiller de tous ses biens…Oui, c’est le cas de le dire ; sinon, comment comprendre que suite à la visite médiatisée du Chef de l’État Idriss deby itno, (pour la jeunesse « qu’il aime tant promouvoir ».) à la l’Usine, il y’a de cela trois ans, http://www.journaldutchad.com/article.php?aid=4652 cette Usine du jeune homme soit fermée juste après la visite du PR, par la Société des hydrocarbures du Tchad (SHT) prétextant avoir acheté, sur instruction du Chef de l’État le Brevet et vouloir délocaliser l’usine sur le site de la SHT à Farcha. Et puis, ne plus la rouvrir depuis plus de 3 ans ; sous le regard bienveillant du Président de la République !
Puisque ceci n’est que le seul exemple de la foret d’exemples pareils, alors la question est de savoir , avec des tels comportements nuisibles à la créativité, à l’investissement et la l’entreprenariat au Tchad, qu’est-ce que les organisateurs de la table Ronde de Paris iront raconter pour convaincre les investisseurs étrangers, du climat Malsain des affaires au Tchad, de la Mauvaise gouvernance, et de la Mauvaise foi des Plus Hautes Autorités de ce pays ?
Si les organisateurs de la fameuse table Ronde, n’ont pas pris la moindre peine pour rendre visite, ne serait-ce que de courtoisie, d’encouragement et/ou d’exploration, auprès de ce malheureux promoteur et de « son » Usine, qu’est-ce qu’ils connaissent alors, des réalités de créativités et créations d’entreprises en souffrance dans l’anonymat dans ce vaste et silencieux pays, qu’ils ne connaissent en vérité pas du tout ; pour aller les raconter aux investisseurs étrangers à Paris ? 
Si, ce n’est certainement, pour aller endetter le pays inutilement, encore et encore pour le rendre ingouvernable au Président de la République qu’ils « aiment tant » ?
Pire, j’apprends hier à la télévision tchadienne, que le Premier Ministre Padacké Albert est allé jusqu’au Soudan pour visiter et encourager des usines et industriels soudanais et cela accompagné, (S.V.P!) du Ministre de développement industriel du tchad. 
Alors que le Bon Sens voudrait que tout ce beau monde (PM & Ministres) commence d’abord par rendre visite de soutien et d’encouragement aux industries et industriels de leur propre pays avant tout ; puisqu’ils préparent la table Ronde de Paris. Surtout visiter le genre d’initiative de ce jeune promoteur Mr Mahamat anour Abakar qui à lui seul est, inventeur, investisseur et industriel tchadien pour l’aider à réussir son rêve de jeune créateur et investisseur contribuant au développement économique de son pays. Afin de servir d’exemple aux autres jeunes créateurs et investisseurs potentiels que regorge ce pays qu’on aime tant !
Mr le Ministre, Chers organisateurs associés de la table ronde de Paris, il ne sert à rien de chercher à séduire et endormir coûte-que-coûte le Chef de l’État par des beaux discours contre son propre camp par des effets medias spéciaux ; mais plutôt de séduire honnêtement et sincèrement les investisseurs pour qu’ils investissent pour la croissance économique du pays ! 
Alors, réparez vos erreurs maintenant ! En visitant maintenant nos industries, industriels et autres créateurs, pour ne pas aller à Paris la « tète vide ». Sinon, les Bailleurs de fonds, même séduits et convaincus à Paris malgré eux, se rétracteront une fois au Tchad. Ça sera alors très Malheureux !
Car, la situation économique du pays est grave. Il s’agit de sauver le pays du naufrage et non autrement ; et cet alors que vous aurez rendu service au Président de la République que « Vous aimez tant » ! 
N’est-ce pas dit-on, qu’il n’est pas trop tard pour bien faire ? 
Aussi, c’est ainsi que, vous rendriez justice à la jeunesse tchadienne entreprenante qui croit encore aux paroles de son Président Idriss Deby Itno !


Adoum Choua / Journaliste

 
 
 

-- envoyé par Adoum Choua (adoumye@yahoo.com)