Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:l'ADAC dans le collimateur de l'IGE- Epinglée par l'Inspection Générale d'Etat) pour des malversations financières, l'ADAC détourne l'attention de l'opinion et accuse une compagnie aérienne privée inoccente //

Géo-localisation

Publié par Mak

Hissein Brahim TAHA, ministre des affaires étrangères du Tchad

Hissein Brahim TAHA, ministre des affaires étrangères du Tchad

Contrairement à ce qu'affirmait dans un communiqué de presse  M.Hissein Brahim Taha, ministre tchadien des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Coopération Internationale concernant la rupture des relations diplomatiques avec le Qatar  accusé d’intention de déstabiliser le Tchad.

Une source bien informée de la scène politique tchadienne sous-couvert de l’anonymat révèle que l’Ambassadeur du Qatar a quitté Ndjaména depuis le mois du Ramadan et il est même nommé dans un autre pays.

Seuls le chargé des Affaires et quelques personnels tchadiens y sont restés et  l’Ambassade du Qatar, voisine à celle du Cameroun, a déménagé  à l’hotel Kempesky. Donc affirmer publiquement via un communiqué de presse que le Tchad a exigé :

La fermeture de l’Ambassade du Qatar du Tchad et de son Ambassadeur ainsi que du personnel diplomatique relève d’une tromperie audacieuse d’un pays qui a habitué l’opinion publique nationale et internationale par des mensonges d’Etat.

Le communiqué de presse du M.A.E tchadien ressemble bien à un baroud d’honneur pour sauver sa face et mobiliser la communauté internationale autour de l’argumentaire traditionnel de victime permanente d’un complot extérieur contre le pouvoir d’Idriss Deby.

Les autorités tchadiennes sont particulièrement réputées par leur légendaire chantage vis-à-vis des partenaires qui les soutiennent dans la lutte contre le terrorisme, devenue un levier mobilisateur qui sert à réprimer les manifestants pacifiques afin de conserver de manière illimitée un pouvoir qui a perdu toute légitimité nationale.

Makaila.fr