Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:l'ADAC dans le collimateur de l'IGE- Epinglée par l'Inspection Générale d'Etat) pour des malversations financières, l'ADAC détourne l'attention de l'opinion et accuse une compagnie aérienne privée inoccente //

Géo-localisation

Publié par Mak

Un faux mail attribué à RSF diffusé sur TV Sahel au Niger: l'organisation réclame un démenti des autorités de Niamey

Suite à la diffusion d’informations erronées concernant Reporters sans frontières (RSF) par Télé Sahel, chaîne de télévision publique de l’Office de Radiodiffusion Télévision du Niger (ORTN), l’organisation demande un démenti.

Le 23 juillet 2017, Télé Sahel a relayé dans son journal de 20h30 un faux mail attribué à RSF sans avoir cherché à vérifier l’information auprès de notre organisation.  

“Reporters sans frontières dénonce la diffusion par le média d’Etat Télé Sahel d’informations fabriquées, déclare Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières. Chercher à décrédibiliser notre parole avec un faux mail est profondément anormal. Ces méthodes ne font que souligner l’intolérance à la critique des autorités nigériennes. Nous demandons un démenti de la part de TV Sahel.”

“RSF, organisation indépendante et apolitique de défense de la liberté de la presse réitère par ailleurs son soutien au journaliste Baba Alpha et confirme sa position, la condamnation du présentateur de la chaîne indépendante Bonferey, connu pour sa liberté de ton et ses propos critiques envers le gouvernement, revêt de tout évidence un caractère politique illégitime”, précise encore le responsable de RSF.

Le 18 juillet dernier, le journaliste Baba Alpha, qui est également secrétaire général du Syndicat national des travailleurs de l'information et de la communication (SYNATIC),  a été condamné en première instance à deux ans de prison ferme, 300 000 francs CFA d’amende (450 euros), et la privation pour 10 ans de tout droit civique et politique. Le journaliste d’origine malienne, qui a grandi et toujours vécu au Niger a été accusé d’avoir usurpé la nationalité nigérienne. Il a été condamné pour « usage de faux en écriture publique » alors que l’influent homme d’affaire Omar Sid, accusé d’être l’auteur des faux papiers, a pour sa part été libéré il y a deux mois. Toutes les charges retenues contre ce dernier ont également été abandonnées.

 

Le Niger a perdu 9 places depuis 2016 au Classement de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières en 2017. Le pays occupe désormais la 61ème place.

Clea Kahn-Sriber
Responsable du Bu
reau Afrique / Head of the Africa Desk

REPORTERS SANS FRONTIÈRES | REPORTERS WITHOUT BORDERS

__________________________________________________

 

Tel :  (33) 1 44 83 84 76

Skype: rsf_africa

Twitter: @RSF_Africa