Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:l'ADAC dans le collimateur de l'IGE- Epinglée par l'Inspection Générale d'Etat) pour des malversations financières, l'ADAC détourne l'attention de l'opinion et accuse une compagnie aérienne privée inoccente //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad : qui peut défier Adoum Younousmi, Abdelkader Mahamat Hassan et les autres dignitaires du régime ?

Le Contrôleur Général d’Etat, Senoussi Mahamat Ali, beau-frère de Mariam Attahir, actuelle maire de la ville de Ndjamena, a annoncé officiellement qu’il menace d’effectuer des missions de contrôle aux différents départements ministériels.

Du coup, il rencontrera sur son chemin Adoum Younousmi, au Ministère des infrastructures, homme clé, proche du système Deby,  l’indéboulonnable , Abdelkader Mahamat Hassan, coordonnateur de tous les projets au Ministère de la santé, petit frère de Moussa Faki. Celui qui a défié et intimidé tous les anciens ministres qui sont passés par ce département. Il a acheté une maison à Montréal à 450 milles dollars canadiens équivalent plus de 200.millions fcfa à la rue Saint Dénis, quartier Jean Talon en plein centre-ville.

Par ailleurs, des responsables politiques comme Abdoulaye Fadoul Sabre, influent membre du système Deby,  qui a acheté un terrain d’un montant de 238 millions de Fcfa, situé proche de Moussa Touré à la rue de 40 m, juste derrière la Banque Commerciale du Chari (BCC). Il y a aussi, le cas de Ahmat khazali acyl, actuel ministre de l’éducation nationale, qui lui, a acheté un immeuble à Montréal dans la commune de Saint-Laurent, d’une valeur de deux millions de dollars soit 1 milliard Fcfa, à la rue Salaberry, croisée à la rue Tassée. Toutes ces personnalités véreuses du régime doivent logiquement faire l'objet d'interpellation immédiate du fait de leur implication avérée dans les détournements massifs des ressources financières du pays. Elles sont pénalement responsables des délits économiques et susceptibles des poursuites devant les juridictions tant nationales qu'internationales.

On verra bien si Senoussi Mahamat Ali serait-il à mesure, de faire une descente musclée, pour imposer l’autorité de l’Etat en rendant justice au peuple tchadien spolié et pillé par ces prédateurs des deniers publics sans scrupule. Tôt ou tard, ils seront traqués et jugés.

 

Makaila.fr