Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne -la France tente sa partition pour trouver une issue politque. Elle accueille une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Mak

La crise économique persite au Tchad: le déficit budgétaire revu à 550 millions de dollars
Le déficit du budget général de l'Etat tchadien pour l'exercice 2017 dépasse les 275 milliards F CFA (environ 550 millions de dollars), selon la loi de finances rectificative adoptée lundi par l'Assemblée nationale.

Le nouveau collectif budgétaire, élaboré dans une conjoncture défavorable et persistante, établit les prévisions de recettes à la somme de 690 milliards F CFA contre 692 milliards dans la loi initiale, et les dépenses à 966 milliards F CFA contre 937 milliards initialement. Le déficit qui se dégage, est supérieur à celui de la loi initiale qui avoisinait les 245 milliards F CFA, soit une hausse de 12%.

En fin mars 2017, le taux d'exécution de la loi de finances initiale était de 26% en ressources et de 14% en dépenses, selon Christian George Diguimbaye, ministre tchadien des Finances et du Budget. Les variations des dépenses concernent essentiellement les dépenses de personnels qui ont été sous-estimées ou surévaluées dans la loi initiale.

Le collectif budgétaire prévoit une réduction des indemnités à hauteur de 16 milliards, le gel des effets financiers des avancements statutaires des fonctionnaires et agents de l'Etat à 2,5 milliards, le gel des frais de transport à 2 milliards, l'audit des diplômes à plus de 8 milliards, l'audit des soldes à 10 milliards et 3 milliards pour le contrôle biométrique du personnel de l'Etat, soit une économie espérée de plus de 43 milliards F CFA à fin décembre 2017. F

Source: http://french.china.org.cn/foreign/txt/2017-07/11/content_41189480.htm