Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:l'ADAC dans le collimateur de l'IGE- Epinglée par l'Inspection Générale d'Etat) pour des malversations financières, l'ADAC détourne l'attention de l'opinion et accuse une compagnie aérienne privée inoccente //

Géo-localisation

Publié par Mak

CHANGEMENT CLIMATIQUE !

CHANGEMENT CLIMATIQUE !

Silence, le Climat change !

Le changement climatique étant une menace cosmique singulière qui inquiète l’humanité. A cet effet, la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) a vu le jour en 1994. Depuis lors, 190 pays du monde ont donné par principe un avis favorable d’adhésion au fameux protocole de Kyoto (Japon). C’est un pas décisif, qui imprime l’ultime feuille de route pour protéger nos écosystèmes respectifs.

Nous suggérons de manière succincte dans une rhétorique franche, nos avis qui susciteront peut-être le questionnement ou bien le débat sur notre empreinte environnementale.

 En filigrane, nous pensons sincèrement que le Tchad, pays de Toumaii, est l’ultime recours à ménager sans réserve. Nous allons le démontrer effectivement qu’au finish il est la clef de voute. Certes des nombreux problèmes environnementaux seront jugulés par l’investissement durable au Tchad, afin de sauver notre environnement malmené.

Malheureusement l’arrivée des républicains à la maison blanche, qui défendent, plus leur économie que la planète, faussent la donne. Le retrait des Etats Unis d’Amérique des accords de la Cop 21 de Paris choque et inquiète l’humanité.

Vingt trois ans après, Le climat continue son redoutablement changement sans répit. Ce changement climatique est un anathème qui mérite une confession altruiste expiatoire. Lisons ensembles entre les lignes, le dérèglement climatique comme début de la fin de notre monde.

Je dis bien, notre monde, c’est pour que vous prêtiez vraiment attention sur ce que c’est, l’environnement.

Dommage que ce terme n’existera point sans la présence de l’Homme.   Je suis persuadé que l’existence de l’Homme sur terre est effectivement menacée par la démesure humaine.  

 Evidemment << pas d’Homme pas d’environnement>> Certes, il se tiédit ce climat, avec qui beaucoup d’isotopes vont disparaitre et d’autres écosystèmes austères où des espèces virulentes vont surgir, de sitôt, bien des mutations génétiques incrédules vont se proliférer. Peut être le zika est un l’exemple.

Bien entendu, pour la vie sur terre, il n’y a pas de plan B. la présumée vie possible sur Mars est utopique sinon une fiction pour calmer les ardeurs.

Le climat est un ensemble de phénomènes météorologiques qui régule la vie sur terre. Cependant cette terre nourricière se présente telle une couveuse géante où les couches qui l’enveloppent et celles qui la forment, ont chacune un rôle vital et déterminant. Cet habitat ou écosystème de manière globale maintient l’équilibre biologique dont nous sommes le prototype humain fiable et grand perturbateur à la fois.

Qui l’aurait imaginé un jour, que L’industrialisation serait un mal du siècle et incontestablement la cause du cycle infernal qui nous taraude l’esprit !

Depuis lors la vie sur terre, est littéralement compromise par le réchauffement qui modifie les relations de symbiose. La folie de grandeur engendra la violence qui ne cesse de s’étendre comme un feu de brousse, la barbarie messagère de la haine qui catalyse l’inhumanité dans tous ses états.

Pensons un peu à notre planète dans nos prières quotidiennes. La protéger, c’est sauver des vies, bien sûr les nôtres aussi.

A SUIVRE….

MAHAMAT ALI HIDJAZI

hidjazioumhadjer1@gmail.com