Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Le président tchadien dans la tourmente, acculé de partout// Suspension des vols du PAM à Amdjarass- Agacée par de nombreux vols à destination d'Amdjarass, ville natale d'Idriss Deby, la représentante au Tchad du Programme Alimentaire Mondiale (PAM), a ordonné la suspension des vols humanitaires en direction de cette contrée, devenue, la Gbatolite tchadienne // l'ADAC dans le collimateur de l'IGE- Epinglée par l'Inspection Générale d'Etat) pour des malversations financières, l'ADAC détourne l'attention de l'opinion et accuse une compagnie aérienne privée inoccente //

Géo-localisation

Publié par Mak

Préavis de manifestation des élèves des écoles professionnelles de la santé publique

 

BUREAU EXECUTIF DES ELEVES

DES ECOLES PROFESSIONNELLES DE LA SANTE PUBLIQUE            

                                                                                                                

                                                        La Porte-parole des élèves    

                                                                                                               

                       Du bureau exécutif

                         A

                          Madame, la Ministre de la Santé Publique

Objet : Préavis de manifestation

                

                                     Madame la Ministre,

        Nous, lauréat des Ecoles Professionnelles de la Santé Publique de l’année académique 2014-2015, avons l’honneur de venir auprès de votre modeste personne pour vous exprimer une vive inquiétude sur les actions qui se déroulent actuellement au sein de l’Ecole Nationale des Agents Sanitaires et Sociaux de N’Djamena depuis belle lurette et le mutisme total de la part du Ministère de la Santé Publique.

       En effet, permettez-nous de vous faire un rappel que, nous sommes admis régulièrement aux concours d’entrée dans les Ecoles de Santé Publique pour un cycle de trois (3) ans, et avons commencé le cours le 05 Décembre 2012 pour l’année académique 2012-2013. Nous avons passé avec succès les différents examens notamment : le Probatoire et les différents examens de passage en classe supérieure jusqu’à la Troisième Année, dernière étape conduisant aux Diplômes d’Etat conformément aux textes statutaires. Malheureusement, après le stage rural, étape finale conduisant à l’examen de 2ème Semestre, un autre examen appelé CERTIFICATION UNIQUE a été créé et imposé par le Département de la Santé qui a foulé allègrement aux pieds les textes régissant ces écoles car nous avons le statut d’élève fonctionnaire.

    Excellence Madame la Ministre, nous venons également par la même occasion porté à votre connaissance  que le 20 Juin 2017 la direction de l’Ecole Nationale des Agents Sanitaires et Sociaux a tenu un conseil pédagogique avec les enseignants dont l’un des points inscrits à l’ordre du jour la distribution des bulletins aux élèves ayant connu l’échec à la certification unique. L’administrateur principal de l’ENASS n’a nullement tenu compte des élèves protestants la CERTIFICATION UNIQUE qui est contraire à nos textes de bas. Il réitère publiquement devant le conseil pédagogique de ne plus reconnaître les élèves protestants la certification. Il exige sans délai au service de la scolarité des examens de procéder aux tirages des bulletins et de déposer dans son bureau pour la signature.

Nous regrettons vivement l’irresponsabilité de l’administration qui est censé d’assurer une formation de qualité sans discrimination aucune dans le respect des textes régissant cette institution et décide volontairement de sacrifier sur la planche l’avenir de 335 jeunes à sa guise. Pour ce  comportement, nous ne pouvons jamais accepter, nous prenons à témoin l’opinion nationale et internationale. Nous  nous organiserons par tous les moyens légaux pour répondre à cette menace car notre avenir en dépend. Nous sommes également des Tchadiens d’après l’article 13 de la CONSTITUTION TCHADIENNE « les Tchadiens de deux(2) sexes ont les mêmes droits et les mêmes devoirs. Ils sont égaux devant la loi ». Nous constatons avec amertume que les autorités n’ont daigné résoudre ce problème et l’administration de l’ENASS nous traitent dans une partialité particulière. Comment peut-on comprendre, le traitement des élèves dépend d’une école à une autre ? à titre illustratif l’annulation de l’examen de sortie de l’Ecole Régionale des Agents Sanitaires et Sociaux de Moundou de l’année académique 2014-2015, ce qui fera double examen et rejeter par les élèves, pour l’année académique 2015-2016, quatre (4) sections de l’ENASS de N’Djamena ont composé l’examen de sortie qui a été amorcé depuis le mois de Février 2017 et ce qui est tellement grave c’est la position de l’administrateur principal de l’ENASS au  conseil pédagogique des enseignants.

   Face à cette situation, pour éviter tout soulèvement de notre part, Excellence Madame la Ministre nous demandons votre intervention personnelle en qualité d’une mère avant qu’il ne soit tard. Nous accordons un délai de quinze jours dès le dépôt de la note. Passé ce délai, nous utiliserons tous les moyens légaux pour entrer dans nos droits. Nous demeurons ouverts au dialogue.

    Dans l’attente d’une suite favorable, nous vous prions d’agréer Madame la Ministre, l’expression de nos sentiments distingués.

Ampliations :                                                              Fait à N’Djamena, le 22 Juin 2017

-MSP------------------------------1                      Pour le Bureau Exécutif, la Porte-parole

-MFPPESN------------------------1                            

-SG/MSP--------------------------1                                  Mme NELOUM BERTINE

-SYNTASST------------------------1                                  

-Assemblée nationale----------1                     

-ADH--------------------------------1

 

BUREAU EXECUTIF DES ELEVES

DES ECOLES PROFESSIONNELLES DE

BUREAU EXECUTIF DES ELEVES

DES ECOLES PROFESSIONNELLES DE

LA SANTE PUBLIQUE     

                                                                                                                  

                                              La Porte-parole des élèves                                                                                                                                   

    Du bureau exécutif

                                                                                                                                                                                                           A                                                                                                                                         

                                          Monsieur le Président de la Commission Education,                    Enseignement

                                         Supérieur, Recherche Scientifique et Technique

                                                                                                        

                                                                                        

Objet : Préavis de manifestation

                 

                                     Monsieur le Président,

        Nous, lauréat des Ecoles Professionnelles de la Santé Publique de l’année académique 2014-2015, avons l’honneur de venir auprès de votre modeste personne pour vous exprimer une vive inquiétude sur les actions qui se déroulent actuellement au sein de l’Ecole Nationale des Agents Sanitaires et Sociaux de N’Djamena depuis belle lurette et le mutisme total de la part du Ministère de la Santé Publique.

       En effet, permettez-nous de vous faire un rappel que, nous sommes admis régulièrement aux concours d’entrée dans les Ecoles de Santé Publique pour un cycle de trois (3) ans, et avons commencé le cours le 05 Décembre 2012 pour l’année académique 2012-2013. Nous avons passé avec succès les différents examens notamment : le Probatoire et les différents examens de passage en classe supérieure jusqu’à la Troisième Année, dernière étape conduisant aux Diplômes d’Etat conformément aux textes statutaires. Malheureusement, après le stage rural, étape finale conduisant à l’examen de 2ème Semestre, un autre examen appelé CERTIFICATION UNIQUE a été créé et imposé par le Département de la Santé qui a foulé allègrement aux pieds les textes régissant ces écoles car nous avons le statut d’élève fonctionnaire.

    Honorable Monsieur le Président, nous venons également par la même occasion portée à votre connaissance que le diplôme d’Etat qui est régis, autorisé par un Décret signé par le Président de la République est abrogé par un arrêté ministériel et distribué sans présentation de mémoire ainsi le Ministère de la Santé a commencé à distribuer depuis 17 Avril 2017 les diplômes et pire le 20 Juin 2017 la direction de l’Ecole Nationale des Agents Sanitaires et Sociaux a tenu un conseil pédagogique avec les enseignants dont l’un des points inscrits à l’ordre du jour la distribution des bulletins aux élèves ayant connu l’échec à la certification unique. L’administrateur principal de l’ENASS n’a nullement tenu compte des élèves protestants la CERTIFICATION UNIQUE qui est contraire à nos textes de bas. Il réitère publiquement devant le conseil pédagogique de ne plus reconnaître les élèves protestants la certification. Il exige sans délai au service de la scolarité des examens de procéder aux tirages des bulletins et de déposer dans son bureau pour la signature.

Nous regrettons vivement l’irresponsabilité de l’administration qui est censé d’assurer une formation de qualité sans discrimination aucune dans le respect des textes régissant cette institution et décide volontairement de sacrifier sur la planche l’avenir de 335 jeunes à sa guise. Pour ce  comportement, nous ne pouvons jamais accepter, nous prenons à témoin l’opinion nationale et internationale. Nous  nous organiserons par tous les moyens légaux pour répondre à cette menace car notre avenir en dépend. Nous sommes également des Tchadiens d’après l’article 13 de la CONSTITUTION TCHADIENNE « les Tchadiens de deux(2) sexes ont les mêmes droits et les mêmes devoirs. Ils sont égaux devant la loi ». Nous constatons avec amertume que les autorités n’ont daigné résoudre ce problème et l’administration de l’ENASS nous traitent dans une partialité particulière. Comment peut-on comprendre, le traitement des élèves dépend d’une école à une autre ? à titre illustratif l’annulation de l’examen de sortie de l’Ecole Régionale des Agents Sanitaires et Sociaux de Moundou de l’année académique 2014-2015, ce qui fera double examen et rejeter par les élèves, pour l’année académique 2015-2016, quatre (4) sections de l’ENASS de N’Djamena ont composé l’examen de sortie qui a été amorcé depuis le mois de Février 2017 et ce qui est tellement grave c’est la position de l’administrateur principal de l’ENASS au  conseil pédagogique des enseignants.

   Face à cette situation, pour éviter tout soulèvement de notre part, Honorable Monsieur le Président nous demandons votre intervention personnelle avant qu’il ne soit tard si bien que vous irez en vacance. Nous accordons un délai de quinze jours au Ministère de la Santé Publique d’agir rapidement. Passé ce délai, nous utiliserons tous les moyens légaux pour entrer dans nos droits. Nous demeurons ouverts au dialogue.

    Dans l’attente d’une suite favorable, nous vous prions d’agréer Monsieur le Président, l’expression de nos sentiments distingués.

Ampliations :                                                         Fait à N’Djamena, le 22 Juin 2017

-Président de l’AN------------------1           Pour le Bureau Exécutif, la Porte-parole

-Président de Commission----------1                           

                                                                      Mme NELOUM BERTINE